easyJet donne une seconde vie à sa campagne d’affichage renversante

Après avoir remporté le 45ème Grand Prix de la Communication Extérieure pour sa campagne d’affichage renversante en plein cœur de Bordeaux, easyJet lance aujourd’hui une opération inédite sur les réseaux sociaux pour donner une seconde vie à sa campagne de communication.

En lien avec l’ouverture de la base à Bordeaux et pour s’ancrer dans le quotidien des bordelais d’une façon pertinente, easyJet avait fait le choix en octobre dernier d’investir la mythique place Bordelaise en installant une bâche avec un sens de lecture inversé, qui prenait tout son sens dès lors que l’on contemplait les 3000m2 du miroir d’eau…

La créativité de cette campagne, véritable invitation onirique au voyage imaginée par l’agence Buzzman, a été récompensée par le 45ème Grand Prix de la Communication Extérieure, qui se tenait en février dernier.

easyJet ne s’est pas arrêté là et poursuit son engagement aux côtés de LightAir, l’entreprise Lyonnaise spécialisée en enseigne et communication grand format qui a soutenu la compagnie dans la réalisation de cette campagne, et Bilum, afin de donner une seconde vie à son impressionnante affiche. La compagnie orange a ainsi fait le choix de recycler et de transformer 100m2 de bâche en 30 housses d’ordinateur, 30 sacs cabas, 5 sacs mini cabine et 5 sacs d’ordinateur, que les internautes auront la possibilité de remporter grâce au jeu concours lancé sur les réseaux sociaux de la compagnie.

Une activation imaginée par l’agence Elan Edelman

Vous aimerez aussi...

Orange s’engage pour une responsabilité numérique

Orange prendre la parole avec une campagne qui porte une ambition : s’engager afin que le numérique reste une véritable opportunité pour tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”