Coca-Cola mise sur l'empathie pour rapprocher les gens


Dans une société où les gens se croisent sans se voir et où personne ne s’écoute, Coca-Cola appel à retrouver de l’empathie dans sa dernière campagne.
Walter Susini, Vice-President senior Marketin EMEA chez Coca-Cola souligne « le but d’une nouvelle décennie » qui vise à donner « aux gens l’espoir d’un changement positif ». Dans un monde divisé, l’empathie est l’une des clés pour rendre la société plus heureuse selon la marque.
C’est donc dans cet esprit optimiste que Coca-Cola a développé cette campagne inspirante. « Tout va mieux quand on s’écoute » se positionne comme un hymne à l’empathie. Ce spot interpelle sur le fait que si nous n’écoutons pas et n’essayons pas de nous comprendre les uns les autres, nous ne nous poserons jamais la question : “Ai-je tort, dois-je voir les choses autrement ?”.
La publicité́ immerge le spectateur dans un environnement urbain hostile et survolté. La scène est familière : le bruit et la négativité́ dominent. Partout où l’on regarde, les gens crient pour savoir qui a tort et qui a raison. Plus les échanges sont virulents, plus le monde se fissure et commence à tomber en ruine. Ce spot met en lumière le fait que nous manquons d’empathie lorsque nous crions et nous disputons au lieu de nous écouter.
À la fin, la très « cash » Natasha Lyonne, actrice, productrice et réalisatrice nominée aux Golden Globes et aux Emmy Awards, apparait au milieu de ce chaos et propose une approche différente. Et si nous nous posions la question « Serait-ce possible que j’ai tort ? ». « On pourrait s’écouter un peu plus les uns les autres non ? Peut-être que les choses s’amélioreraient ?”.


emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...