Les chocolats Elite transforment les propos des haters en slogans positifs

On oublie parfois les marques qui ont bercé notre enfance, mais elles ne nous oublient pas. La marque de chocolat israélienne Elite le prouve dans sa dernière campagne créée par Saatchi & Saatchi. 

Avec ses quatre sucreries « Torteet », « Teami », « Egozi » et « Twist » ; Elite était la seule référence chocolatée d’Israël dans les années 1970. Elle a donc bercé plusieurs générations. 

Au fil des années, le marché a subi l’arrivée de marques internationales. TwixtKinder BuenoBounty ont peu à peu remplacé les chocolats Elite. 

Les rares consommateurs fidèles sont devenus « honteux » de ne pas suivre la tendance mondiale. Mais pour les rassurer, Elite dévoile une campagne bien pensé qui rappelle aux haters qu’ils étaient là en premier ! Pour cela, ils ont remplacé les emballages et ont inscrit les messages les plus souvent dits par les haters : « C’est sec », « mais qui peut manger ça ? »… 

Un concept d’anti-pub assez efficace pour embrasser les médisants.

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...