The Guardian vous invite à briser la glace et garder votre esprit critique !

The Guardian vous invite à briser la glace et garder votre esprit critique !

The Guardian Weekly et l’agence Oliver s’associent pour créer la dernière campagne frappante du journal. En effet, pour augmenter la notoriété de la marque en Allemagne, des panneaux de verre sont installés dans les rues de Berlin. Ainsi, les passants sont invités à les briser avec un marteau pour accéder à l’exemplaire papier.

Le journal d’information britannique se démarque dans le milieu de la presse écrite avec ce concept extrêmement créatif. Effectivement, quatre boîtes contiennent des numéros de l’année dernière. Chacun des exemplaires traitent de sujets alarmants comme la crise climatique ou la cupidité des entreprises.

L’état d’urgence a été le point de départ pour donner vie aux sujets. Comme pour tirer la sonnette d’alerte ou s’emparer d’un brise glace, il faut casser une vitre. C’est cette sensation d’empressement vital que The Guardian met en avant. Le newspaper donne « la possibilité de casser une boîte de secours, qui pourrait vous fournir les informations et les faits dont vous avez besoin pour réfléchir plus profondément à ces sujets ».

Si vous trouvez cette initiative dangereuse, pas de panique ! La vitre des boîtes est en verre de sucre. C’est un matériau cassable fait à base de résine qui remplace le verre. Le cinéma utilise aussi cette technique !

Face aux crises qui nous entourent, The Guardian brise la glace !

 

Vous aimerez aussi...

jcdecaux-kiosque-meudon-jupdlc

Un kiosque transformé en distributeur libre-service de produits frais

JCDecaux transforme un kiosque de presse en dispositif innovant libre-service de produits frais issus des circuits courts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”