Facebook lance la labellisation des publications en faveur du climat !

facebook-maj-labellisation-messages-informatifs-climat

Aujourd’hui, Facebook a annoncé le lancement en France de la labellisation de publications relatives au changement climatique dans son fil d’actualité. Celle-ci consistera à afficher des messages informatifs sous ces publications afin de rediriger les utilisateurs vers le Centre d’information sur le climat. L’objectif ? Les sensibiliser au réchauffement climatique et lutter contre les fausses informations.

Initialement lancés en test au Royaume-Uni, ces messages informatifs se déploient petit à petit. En effet, ils sont également accessibles – toujours dans le cadre de ce test – en Allemagne, en Irlande, au Canada, aux Etats-Unis, en Afrique du Sud mais aussi, au Nigéria. Ainsi, avec plus de 3 milliards d’utilisateurs mensuels sur ses différentes plateformes, Facebook souhaite jouer pleinement son rôle dans ce combat de sensibilisation et d’information.

 

Le Centre d’information sur le climat de Facebook

Annoncé en septembre 2020, cet espace dédié sur Facebook regroupe tout un panel d’informations. En effet, les utilisateurs ont notamment accès à des données scientifiques. Ils peuvent également retrouver des ressources utiles sur les principales organisations mondiales de lutte contre le changement climatique. Les sources de ces renseignements ? Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et de son réseau mondial de partenaires en sciences du climat, comme le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) ou des organisations françaises comme Météo-France. Nous pouvons également citer l’institut de recherche universitaire Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) ou l’association Météo et Climat, Société française de la météorologie et du climat.

publicité


Dernièrement, en février 2021, le Centre d’information sur le climat a été complété d’une rubrique « Faits relatifs au changement climatique ». Celle-ci vient corriger certaines idées reçues sur ce large sujet et son impact.

telephone-facebook-information-climat-rechauffement-label
Crédit photo : Facebook

 

Une initiative qui s’inspire des leçons tirées de la pandémie mondiale

Cette initiative s’inspire des leçons tirées de la pandémie de COVID-19 et de la capacité de Facebook à connecter les utilisateurs à des informations fiables et vérifiées. A titre d’exemple, depuis le début de la crise sanitaire, ce sont plus de 2 milliards de personnes qui ont été redirigées vers des ressources fiables, via le Centre d’information sur le coronavirus. A savoir, des informations publiées par des experts ou des autorités sanitaires.  Les messages informatifs sur Facebook et Instagram ont également beaucoup contribué à ces liens. Finalement, plus de 600 millions d’utilisateurs ont cliqué sur ces contenus pour en apprendre davantage, au total.

Par conséquent, il s’agit d’une étape supplémentaire dans la lutte que Facebook mène face aux fausses informations. Il est à noter que l’entreprise est la seule, à ce jour, à travailler en partenariat avec plus de 80 vérificateurs de faits indépendants. Et ce, à travers le monde. Ces derniers opèrent dans plus de 60 langues différentes. Ils vérifient et évaluent des contenus publiés sur les plateformes. Dont les contenus relatifs au réchauffement climatique.

Ainsi, lorsqu’une publication est qualifiée de fausse par l’un des partenaires, sa diffusion est considérablement réduite. Des étiquettes d’avertissement sont également affichées avec plus de contexte, aux utilisateurs qui la verraient, à ceux qui essaient de la partager ou qui l’ont déjà fait. Cette stratégie permet de lutter significativement contre la diffusion de ces fausses informations. Dans 95% des cas, les utilisateurs voyant ces avertissements ne cliquent pas dessus pour prendre connaissance de ces contenus.

facebook-maj-labellisation-messages-informatifs-climat

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...