Une pub anti-huile de palme censurée au Royaume-Uni

Une vidéo dénonçant les ravages causés par l’huile de palme dans les forêts équatoriales interdite de diffusion au Royaume-Uni.

Jugé « trop politique », ce spot a fait plus de trois millions de vues sur Youtube, en seulement cinq jours ! Fruit d’une collaboration entre Greenpeace et la chaine de supermarchés britanniques Iceland (populaire au Royaume-Uni), il montre un orang-outang en train de saccager la chambre d’une petite fille. Celle-ci lui demande de partir car il fait trop de dégâts, mais avant cela, elle voudrait bien savoir ce qu’il fait si loin de chez lui…

Conçue pour les fêtes de fin d’année, cette pub mêlant animation et prises de vue réelles dévoile l’étendue de la destruction causée par la culture de l’huile de palme en Amérique du Sud. La déforestation tue chaque jour 25 orang-outangs, en même temps que des hectares de forêt sont détruits. Clearcast, en charge de valider ou non la diffusion des spots à la télévision britannique, a établi qu’il était «non-conforme » aux normes de radiodiffusion. Iceland a donc partagé la vidéo sur Youtube et sur Twitter, et a obtenu un grand succès auprès des internautes.
Une décision plus que controversée de la part des censeurs du petit écran britannique, à l’heure où un réel changement écologique et une prise de conscience des consommateurs s’impose.

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...