Comment trouver son premier job dans la com ?

En collaboration avec l'ISCOM

En octobre 2020, le Président de la République Emmanuel Macron déclarait : « C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 ». L’insertion des jeunes dans la vie active est d’autant plus dure, notamment pour les jeunes diplômés du secteur de la pub et de la com. J’ai un pote dans la com vous propose quelques pistes pour trouver son premier job dans la com dans une ère marquée par une crise sanitaire importante.

 

Postuler en période de crise sanitaire

La crise sanitaire et économique qu’engendre la pandémie de Covid19 implique une incertitude du marché. Cette incertitude à un impact fort sur les recrutements dans le secteur de la pub et de la com. De plus, les groupes de communication français, eux aussi impactés par la crise, priorisent les mutations internes, ce qui ne favorise pas l’insertion des jeunes. Néanmoins, pour pallier cette situation, le gouvernement a annoncé, en novembre 2020, un accompagnement et une aide financière spécifique pour les jeunes diplômées ne trouvant pas de 1eremploi.

En début d’année 2021, La Réclame a convoqué un plateau exceptionnel pour tenter de donner des clés de réponses. Pour Alexandra Amda, DRH au sein de l’agence de communication digitale Adveris, « il y a eu, en mars 2020, un arrêt dans la création d’emploi dans le secteur de la communication. Le premier réflexe des agences a été de se fier aux seuls besoins de ses clients. Il y a eu un ralentissement, mais nous allons vers la bonne voie ». De son côté, Marguerite Callaud, membre du Bureau des Junions, AACC et consultante new business senior chez Havas Paris, s’est intéressée aux précédentes crises, notamment celle de 2008. Elle affirme alors que 62% des étudiants entrants sur le marché du travail déclarent que cette période de crise a permis de faire preuve d’agilité et d’adaptabilité avec un impact fort et positif sur le futur. « Cette génération a su se retrousser les manches, comme actuellement », explique Marguerite Callaud.

publicité


 

L’impact de la pandémie sur l’organisation d’une agence

De nombreux CEO d’agences portent le même constat : l’intégration d’un nouveau talent en période de crise sanitaire, et donc de mise en place d’un télétravail quasi systématique est très complexe à gérer. Le nouvel entrant comme l’employeur doivent faire preuve d’effort supplémentaire en cette période.

Les réunions et apéros teams ou zoom ont ainsi montré leur déficience en matière d’intégration de nouveaux talents. Ces outils numériques ne peuvent remplacer le contact humain, et la proximité. Outre l’intégration de cette nouvelle recrue, il faut aussi assurer sa formation. Là encore, former un jeune sortant de l’école aux différents codes de son agence peut demander une certaine expérience.

Quoi qu’il en soit, alors que ce premier trimestre 2021 montre une évolution positive du marché de la communication et de la publicité, les CEO ont très nettement fait monter le niveau d’exigence demandé aux jeunes demandeurs d’emplois dans ce secteur. En bref, ces derniers doivent, de plus en plus, être polyvalents et autonomes.

 

Soigner sa présentation

Le milieu de la publicité est un secteur attrayant pour la jeune génération. Victime de son succès, il devient très complexe de se démarquer des autres candidats. Pour se faire, il est important de bien savoir se vendre…et se considérer comme une marque.  Définir ses valeurs, se créer un univers, un site web, ainsi qu’une forte présence sur les réseaux sociaux est un plus pour se démarquer de ses concurrents. Pour cela, votre CV est votre carte d’identité. Il doit être travaillé, clair, et design.

« N’oubliez pas qu’un bon communicant s’adapte à son public, il ne faut donc pas hésiter à privilégier des CV que vous personnaliserez selon les entreprises, selon les offres. Miser sur la qualité de vos CV plutôt que sur des envois massifs, c’est le secret pour sauvegarder son temps et son estime de soi », explique Nicolas Gourdou, chargé de communication ISCOM.

 

Multiplier ses compétences

Le secteur de la publicité et de la communication est un milieu artistique. Les agences de com/pub auront à cœur de recruter et s’entourer de talents sachant porter plusieurs casquettes. Dans une agence, les domaines de compétences sont nombreux.

Dans ce même cadre, il est très intéressant de se présenter devant un recruteur avec un projet professionnel en tête, même minime. Cela peut aller par des premières réalisations, un compte Instagram bien tenu, un projet artistique, un site web, la création d’une ligne de vêtement, le shooting…Les possibilités sont multiples. Il est alors logique qu’un recruteur aura tendance à privilégier un talent avec plusieurs bagages, et dans la capacité de faire plusieurs choses.

« Les entreprises recherchent des personnalités, alors si vous avez une passion, sportive, créative ou artistique, c’est le moment de vous valoriser !  Ce n’est pas toujours évident de parler de soi, alors un conseil : préparez-vous à cet entretien ! Les recruteurs sont à l’écoute de la personnalité du candidat. Ils apprécient rencontrer des jeunes diplômés qui sont ouverts aux autres, bienveillants et curieux », affirme Magali Guiramand, Directrice de la Communication ISCOM.

 

Développer son réseau

Souvent critiqué, mais toujours aussi efficace, le milieu de la communication et de la publicité fonctionne au réseau. Plus votre réseau est large, et plus vous serez susceptible ‘obtenir des opportunités professionnelles.

De ce fait, votre premier réseau est votre promo dans votre école, fac, ou formation. Vos camarades de classe d’hier sont peut-être vos collègues ou recruteurs de demain. Par la suite, il est important de développer son réseau, et ainsi tisser des liens avec de nouvelles personnes, et interagir sur les réseaux, notamment LinkedIn, Twitter et Instagram. Un bon communicant est quelqu’un qui sait se socialiser avec d’autres. Le contact est une qualité indispensable pour ce secteur.

De son côté, Magali Guiramand, Directrice de la Communication ISCOM, rajoute : « N’oubliez-pas le réseau des Alumni de votre formation, nous co-optons souvent un candidat issu de la même formation. »

 

Crédits photos : Christina – wocintechchat.com

 

Les atouts de sa formation

Habituellement, pour valider sa formation, l’étudiant va devoir effectuer un stage, ou réaliser une alternance. C’est à ce moment-là que le réseau doit se mettre en place, et qu’il ne faut pas rester en retrait. Votre maître de stage est peut-être votre recruteur demain.

publicité


En période de stage ou d’alternance, il ne faut pas hésiter à participer activement à la vie de l’agence, son fonctionnement, et être force de proposition. C’est en se faisant remarquer, positivement, qu’un employeur va garder votre prénom en tête, et se souvenir de vos compétences, et de votre implication. Ce dernier est, aujourd’hui, une source de différenciation très forte.

De nombreuses écoles proposent de référencer des offres de stages ou de job. C’est le cas de l’ISCOM.

« Si vous ne deviez retenir qu’un seul conseil pour trouver votre premier job dans la com, choisissez celui-ci : soyez vous-même. Les entreprises se préparent à redéfinir leur mission, leur modèle économique. Elles ont besoin non seulement de votre expertise mais également de votre sensibilité, de votre regard nouveau et unique. Apportez-donc votre parcours, vos envies, votre différence. Vous êtes votre force », explique Marianne Conde-Salazar, Directrice Groupe ISCOM.

 

S’intéresser au marché

La phase de recherche d’un emploi, et surtout d’un premier emploi, doit être un moment intense, et fatigant. Une candidature ne peut être suffisante. Les envois de CV et lettre de motivation doivent être multiples.

Petite astuce pour être remarqué : envoyer votre candidature le dimanche en fin d’après-midi. C’est entre le dimanche et le lundi matin que les dirigeants de l’organisation s’organisent et préparent leur « Todo List ». En envoyant sa candidature à ce moment, le mail sera remarqué très rapidement.

Autre conseil : s’intéresser au marché et à la vie de l’agence. Pour exemple, il peut être intéressant d’envoyer sa candidature à la suite d’un gain d’un nouveau client. L’avantage est de montrer que le candidat s’intéresse à ce qui se passe sur le marché, mais aussi dans l’agence où il postule. Enfin, l’annonce d’un nouveau client peut être, aussi, synonyme d’un besoin de nouveaux talents pour accompagner l’agence et ses clients.

 

Si vous êtes intéréssés par les métiers de la communication et du marketing, découvrez les formations de l’ISCOM dans sa page de présentation dédiée

Tag :

emoji-email Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...