"Derrière la porte", la campagne qui dénonce la maltraitance infantile


Le Coronavirus s’impose comme un sujet unique au cœur de l’actualité. Mais d’autres problèmes persistent. Avec le confinement, les violences faites aux femmes augmentent. Mais celles portées aux enfants continuent aussi. 
Pour les dénoncer et appeler les citoyens à la vigilance et à ne pas rester impassible, l’agence Degodian Croatie réalise pour le Centre de protection de l’enfance et de la jeunesse de Zagreb, « Behind the door ». Une campagne de sensibilisation émouvante mais réaliste. 
Le spot présente Mia. Une petite fille qui, comme ses amis et le reste du pays est confinée. Mais derrière la porte, Mia n’a pas la même vie que ses camarades, car elle habite avec quelqu’un qui abuse d’elle. La campagne incite donc à dénoncer tous signes de violences ou d’abus pour sauver toutes les Mia. 
Restez chez soi ne veut pas dire fermer les yeux et ne pas agir en prévenant les autorités. 

Tag :

Ne manquez aucune actualité, abonnez-vous !

Chaque semaine, le meilleur de la communication et du digital directement dans votre inbox...