Comment les grands événements passent au digital ?

En collaboration avec BRAINSONIC  
Alors que le coronavirus continue de perturber l’économie mondiale, certains secteurs souffrent plus que d’autres de cette crise. C’est le cas de l’événementiel qui voit son activité réduite drastiquement suite aux mesures de confinement. Pourtant il existe des moyens de garantir le déroulement de certains événements malgré la pandémie. Melody Bandet, Stratégique Planneur chez Brainsonic nous présente son analyse.

Le choix de la digitalisation

Si certains événements requièrent une présence physique, beaucoup d’événements peuvent aussi se dérouler en ligne. Ces dernières semaines quelques entreprises ont ainsi montré qu’il était possible de revoir l’organisation d’événements physiques en événements digitaux et tout ça en un temps record.

Le géant de la tech Microsoft a ainsi décidé de tenir sa conférence annuelle Build à distance. La présentation aux développeurs web du monde entier se fera donc pour la première fois en streaming. C’est aussi le cas de la présentation Apple qui devient une conférence 100% dématérialisée afin de respecter les réglementations sanitaires en place.

La Fashion Week de Shanghai initialement reportée a ainsi été diffusée en ligne du 24 au 30 mars grâce au partenariat entrepris avec la marketplace T-Mall du groupe Ali Baba. Un chamboulement certes, mais qui permet également la vente d’articles via la diffusion en direct et ainsi accélérer les achats.

Plus proche de nous, Axa a rassemblé pas loin de 10 000 personnes lors d’un événement 100% digital. La compagnie d’assurances a pu prendre la parole et répondre aux questions posées par les internautes concernant le coronavirus.

Pourquoi passer à l’événement digital ?

La digitalisation des événements n’est pas seulement une réponse adaptée à ce contexte de crise, elle permet de repenser le business et possède aussi de nombreux bénéfices non négligeables pour les entreprises.

  • Gain de temps : digital ou non, l’organisation d’un événement prend du temps. Cependant, le digital a l’avantage de réduire les étapes organisationnelles et de travailler sur des timings plus serrés que d’ordinaire.
  • Gain économique : digitaliser permet de faire des économies sur différentes dépenses qui alourdissent vite un budget événementiel. Plus de frais de déplacements, plus de traiteurs etc. De plus, digitaliser c’est aussi optimiser les contenus que vous partagez avec vos audiences. Ainsi il est possible de réutiliser les captations pour des enjeux de communication interne, corporate, mais aussi proposer un replay, créer un podcast…
  • Gain environnemental : digitaliser son événement permet aussi de limiter les déplacements. Les collaborateurs et participants n’ont plus besoin de prendre leur voiture ou l’avion et ça, la planète nous en remercie !

Passer au digital c’est donc plein d’avantages en temps de confinement mais pas uniquement. Cette solution se place d’ores et déjà comme un moyen simple et rapide de créer vos futurs événements d’entreprise. Si la rencontre humaine reste irremplaçable, le digital permet d’optimiser les échanges et de garder un lien avec ses audiences dans une période mouvementée qui risque de le rester encore pour quelques temps.

L’événementiel n’est donc pas à l’arrêt, il s’adapte et se transforme lorsque cela est possible.

Article proposé par Brainsonic, partenaire INSIDE.

Vous aimerez aussi...

Instagram obtient de nouvelles fonctionnalités de filtres avec Spark AR

Facebook a ajouté de nouvelles fonctionnalités à sa plate-forme Spark AR. Une bonne nouvelle aussi pour les créateurs de contenu Instagram.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”