Vous pourrez bientôt acheter vos produits & gérer vos commandes directement sur Instagram

A l’occasion de l’évènement E-commerce One-to-One Monaco, ce 19 mars 2019, Facebook, dévoile son ambition d’optimiser le parcours d’achat et annonce le lancement de la version béta de « Check Out » sur Instagram Shopping.

Faire ses courses, acheter ses vêtements ou encore réserver un voyage… Consommer en ligne est devenu une habitude bien ancrée pour un grand nombre de Français. Depuis plus de 20 ans, l’ecommerce a considérablement transformé les habitudes d’achat des consommateurs, les rendant plus experts et donc, plus exigeants. Il est ainsi important pour les entreprises de répondre à ces demandes en s’adaptant à la manière dont leurs clients souhaitent faire leurs achats afin de maximiser leurs ventes. Pour pourvoir à ces besoins, et faire face aux 20 milliards d’euros de pertes en France du fait des points de friction dans le parcours d’achat1 , Facebook propose des solutions innovantes aux retailers.

Facebook a analysé les changements de comportements dans le parcours d’achat qui redéfiniront les réalités de demain. L’avenir du shopping étant centré sur les personnes et non plus sur les produits, il est primordial pour les entreprises de se préparer à cette nouvelle réalité.

La distance entre l’inspiration et l’action étant réduite à un clic, l’avenir appartient aux entreprises qui parviennent à séduire rapidement en personnalisant au maximum leurs messages. L’évolution constante des attentes, l’existence d’un large choix et la demande d’immédiateté mènent à un constat simple : les consommateurs n’aiment pas la friction.

Facebook aide ainsi les enseignes et e-commerçants à offrir une expérience de shopping optimale aux consommateurs, sans points de friction.

Les consommateurs sont mieux informés mais aussi plus pressés.

En effet, en Europe, on constate que les frictions rencontrées par les clients lors de leur parcours d’achat ont engendré un manque à gagner de 100 milliards de dollars2 pour les entreprises, principalement du fait de mauvaises expériences d’achat. En France, ce manque à gagner s’élève à 20 milliards de dollars.3 Des pertes très élevées sachant que 48 % des acheteurs français ont abandonné leurs achats en ligne4 à cause de problèmes liés à la saisie d’informations de paiement. En France, plus de 68% des consommateurs sont prêts à changer de site5 si l’expérience de la livraison à domicile n’est à la hauteur de leurs attentes. En effet, ceux qui utilisent un appareil mobile pour effectuer leurs achats se heurtent encore à certaines difficultés. Par exemple durant la saisondes fêtes de fin d’année6 , 64% des consommateurs ont rencontré au moins une fois un problème7 en faisant leurs courses depuis un appareil mobile (un chiffre à mettre en perspective avec le fait que 74% des transactions8 observées par Facebook et Instagram en Europe ont été effectuées depuis un appareil mobile). En moyenne, 22 clics9 sont nécessaires pour finaliser un achat en ligne et sur mobile.

Les annonceurs doivent donc identifier les points de friction qui se situent à toutes les étapes du parcours d’achat, de la découverte à la transaction, qu’elle soit faite en ligne ou en magasin. Pour cela, Facebook travaille main dans la main avec eux pour offrir à leurs clients une expérience d’achat optimale :

Les stories, vidéos et publicités en réalité augmentée stimulent la découverte et l’interaction avec une marque avant de décider où réaliser ses achats : En Europe, 79 % des gens préfèrent regarder une vidéo pour en savoir plus sur un produit que de lire du texte sur une page10 et plus d’un milliard de stories sont partagées tous les jours.

• Les formats publicitaires comme les « Collections » et les « Instant Experiences » facilitent la recherche et le réengagement. Facebook offre ainsi des formats et des fonctionnalités pour valoriser un catalogue de produits ou encourager les gens à naviguer, s’informer, acheter ou enregistrer pour plus tard.

• Facebook MarketPlace permet aux utilisateurs de discuter avec d’autres membres de leur communauté pour acheter et vendre des articles. 800 millions de consommateurs utilisent la Marketplace tous les mois.

• Facebook Messenger permet d’établir un dialogue direct entre les consommateurs et les entreprises. 64 % des consommateurs préfèrent dialoguer avec une entreprise par messagerie instantanée plutôt que de l’appeler ou de lui envoyer un e-mail. Tous les mois, 10 milliards de messages sont échangés par Messenger entre les entreprises et leurs clients.12

• IG Shopping raccourcit le parcours d’achat en donnant la possibilité aux internautes de découvrir, examiner et acheter des produits sur une plateforme où ils passent déjà une partie de leur temps.

Pour aller plus loin, Instagram lance ce 19 mars la version beta de « Check out » sur Instagram Shopping aux Etats-Unis – auprès de 22 marques13 – en donnant la possibilité d’acheter des produits et de gérer les commandes directement sur la plateforme. Cette fonctionnalité sera étendue à d’autres marques dans les prochains mois. L’objectif étant de répondre à une demande croissante, puisqu’aujourd’hui plus de 130 millions d’utilisateurs cliquent sur des tags produits tous les mois (contre 90 millions annoncés en septembre) avec l’envie d’acheter directement sur la plateforme. Un lancement qui s’inscrit dans la continuité de notre engagement : offrir aux consommateurs la meilleure expérience d’achat possible en réduisant considérablement les points de friction dans le parcours d’achat.

Vous aimerez aussi...

Les métiers de la pub en mode super-héros Marvel

Et les si les gens de la com' détenaient des super-pouvoirs ? L'agence We are social a repondu à cette question sur son compte Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”