Une ex-agent de la CIA lance un crowdfunding pour racheter Twitter et virer Donald Trump

Valerie Plame Wilson invite les internautes à participer pour réunir des fonds afin de racheter Twitter et en bannir Trump

Suite à ses dernière déclaration sur Twitter, c’est le monde tout entier qui est sous tension. Le moindre mot de travers pourrait amener des évènements atroces et connaissant le personnage, on a peur qu’il dérape… Une pression quotidienne à laquelle une ancienne agent de la CIA s’oppose frontalement. Oui, elle a décidé de mettre fin aux prises de paroles absurdes et risqués de l’actuel président Donald Trump.

Comment ? Tout simplement en rachetant le géant Twitter pour ensuite supprimer le compte de Trump. Cela n’est pas mince à faire, c’est la raison pour laquelle, Valerie Plame Wilson vient de lancer un crowdfunfing sur la plateforme GoFundMe dans le but de réunir des fonds suffisants. L’idée nous fait sourire, nous l’avouons. Mais la démesure et l’ironie de la  démarche est symptomatique d’un climat insoutenable du côtés des décideurs du pays américain.

La campagne aux hashtags #BuyTwitter et #BanTrump avait tout de même récolté 45.000 dollars jeudi après-midi et reçu le soutien de 1400 personnes. En cas d’échec, l’ex-agent secret s’engage à reverser la totalité des fonds à une association luttant contre l’arme nucléaire.

source

Valentin Richardot

Valentin Richardot

Rédacteur en chef, je réalise une veille quotidienne de l'actualité publicitaire, afin de capter les tendances et comprendre les nouvelles pratiques digitales.
Valentin Richardot

Vous aimerez aussi...

Ce bus scolaire emmène les écoliers découvrir Mars grâce à la VR

Parcourir les cratères de la planète Mars en bus ça vous dit ? C'est ce que la marque lockheed martin propose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)