Une biiiiip de publicité Canal+ signée BETC

Canal+ et son agence BETC dévoilent le dernier épisode de leur campagne de publicité TV afin d’annoncer la collaboration avec Netflix. 

« Au moins pendant que vous regardez CANAL+, vous n’êtes pas devant la télé ! » Cette signature historique de CANAL+ n’a jamais été aussi vraie ! Aujourd’hui les abonnés de CANAL+ peuvent enchaîner tous les épisodes du Bureau des Légendes, suivre en direct sur leur smartphone les meilleurs matchs de foot, choisir l’heure de leur séance parmi des centaines de films récents…

Mais si les abonnés CANAL+ ne regardent pas la télé, que regardent-ils exactement ?

Une plateforme de contenus ? Un site de streaming ? De la VOD ? Qui comprend vraiment ce jargon ? Le plus simple pour expliquer ce qu’est CANAL+ aujourd’hui, c’est de faire référence à la plateforme que tout le monde connaît : Netflix. Mais comme ​c’est quand même compliqué de citer « Netflix » dans une pub CANAL+, BETC a eu l’idée de biper chaque fois que Netflix est évoqué et, du coup, de parler de Netflix sans citer Netflix.

 

La campagne se construit en 3 temps : 

C’est tout d’abord Kad Merad, égérie de cette saga, qui se retrouve à parler de « Biiiip » lors d’un improbable tournage de pub à grand spectacle (film 1 : Le tournage).

Puis on assiste au dîner d’une famille qui réagit chacun à sa façon à cette « Biiiip » de pub incompréhensible et absurde (film 2 : Le dîner).

Finalement, à partir du 15 octobre, CANAL+ révèle au grand public l’arrivée de Netflix dans ses offres. On retrouve dès lors Kad Merad complètement perdu : maintenant ce ne serait donc plus la peine de biper Netflix dans une pub CANAL+ ? (film 3 : Le grand décor).

Bref, une « Biiip » de campagne, signée BETC, pour annoncer qu’en réunissant tout CANAL+ (cinéma, séries, sport, documentaires, etc.) et tout Netflix dans une seule offre, CANAL+ s’affirme un peu plus comme une « Biiip » de plateforme.

 

 

Une campagne nationale d’envergure qui touchera environ 300 millions de contacts.

Vous aimerez aussi...

Burger King détourne des billboards pour signaler son partenariat avec Deliveroo

BURGER KING détourne les panneaux de signalétiques dans les endroits où il n’y a pas de restaurant pour informer qu’elle peut livrer avec Deliveroo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”