TOP 10 : les meilleures opérations marketing Burger King

La marque de hamburger Burger King sait se distinguer de ses concurrents en utilisant un ton provoquant et beaucoup d’ironie.

Nous savons que Burger King est une marque très créative et pleine de ressources en matière de publicité. Ses opérations marketing étonnent toujours. C’est pourquoi nous vous proposons un top 10 des meilleures publicités de la marque !

Burn that Ad

Cette année, afin de renforcer sa présence sur le marché Brésilien, Burger King a décidé d’éliminer toute concurrence. La marque a lancé une application en réalité augmentée qui encourage les utilisateurs à « brûler » les panneaux publicitaires de ses rivaux pour faire apparaitre une annonce Burger King à la place. Une opération marketing très maligne qui redirigeait l’utilisateur vers le restaurant le plus proche pour réclamer un Whopper gratuit.

Une idée créative de l’agence David SP.

 

« KFG »

Toujours en 2019, pour le lancement de son premier sandwich au poulet grillé, Burger King s’attaque directement à la célèbre chaine spécialisée dans le poulet frit, KFC. Un spot humoristique où l’on découvre le « King » de Burger King habillé avec le costume du Colonel Sanders, emblème de KFC.

Burger King s’est associé à l’agence MullenLowe pour produire cette annonce.

 

The Big King

Aucun concurrent n’est à l’abri de se faire troller par Burger King, mais sa cible préférée reste tout de même McDonald’s. En 2015, au Brésil, Burger King a cherché les plus grands fans de McDonald’s à travers le monde. Ces super fans possèdent tous un tatouage d’un burger McDonald’s. Ceux-ci sont invités au Brésil pour goûter le nouveau sandwich et convaincre les fans de transformer leurs tatouages Big Mac en Big King Burger. Absolument dingue !

La marque a de nouveau collaboré avec l’agence brésilienne primée David SP sur cette annonce.

 

#NeverTrustAClown 

Cherchant toujours à intimider McDonald’s, Burger King ne manque pas d’imagination. En 2017, pour la sortie du film d’horreur « Ça » de Stephen King mettant en vedette un clown démoniaque, Burger King a allumé deux projecteurs sur l’écran de cinéma avant le lancement du générique, le premier indiquant « La morale est de ne jamais faire confiance à un clown » et le deuxième affichant le logo Burger King. Une superbe idée de détendre la salle avec humour à la fin d’un film d’horreur ! 

La marque a travaillé avec Grabarz & Partner en Allemagne.

 

« Very Scary » 

Dans le même esprit que la campagne précédente, Burger King a cette fois-ci promis aux 500 premières personnes déguisées en clowns pour Halloween des hamburgers gratuits ! Résultat, un essaim de clowns se sont rendu dans le restaurant dans le centre-ville de Londres. L’offre a été diffusée en ligne avec un court film promotionnel intitulé « Very Scary », encourageant les consommateurs à « venir comme un clown, manger comme un roi » le soir d’Halloween.

 

« The McWhopper » 

En 2015, McDonald’s se retrouve encore une fois dans une pub Burger King, mais pas pour se moquer cette fois-ci ! Le géant du burger s’est engagé à mettre en place un cessez-le-feu dans cette guerre sans fin pour la Journée Internationale de la Paix. Burger King a proposé le McWhopper, un mélange des deux burgers les plus populaires de la marque. Tous les profits réalisés ce jour-là étaient reversés à l’association Peace One Day. Une très bonne idée que McDonald’s a malheureusement refusé.

Une idée primée de Y&R New Zealand. 

 

Opinions x Prejudice 

En 2018, l’extrême droite gagne les élections brésiliennes, Burger King, qui n’a jamais hésité à se confronter lance une annonce en expliquant clairement la différence entre opinion et préjugés en mettant en lumière des messages sur les réseaux sociaux pour illustrer cela.

Le spot commence par un certain nombre de tweets qui exprime ouvertement leur aversion pour la marque Burger King, la marque révèle qu’elle écoute chaque opinion, qu’elle soit positive ou non. Elle juxtapose ensuite ces opinions à des propos haineux, qui prétendent n’être qu’une opinion.

Cette annonce a été lancée par Burger King Brésil et a été créée en partenariat avec David SP.

 

« Burger Queen » 

Burger King aborde encore une fois une question sociale urgente, celle du droit des femmes en Chine. En Chine, il existe encore d’énormes disparités entre les sexes. Pour la Journée Internationale de la femme en 2018, la marque a décidé d’interroger des femmes en leur demandant si elles pensaient pouvoir être une reine. Malheureusement sans surprise, les réponses des participantes allaient du sentiment de se sentir trop grosse, trop vieille à trop déplaisante. Burger King a demandé à ces femmes de venir dans leur restaurant le 8 mars pour savoir qui est la Reine Burger King. Les participantes se sont vu recevoir des boîtes de burger munies d’un miroir leur révélant leurs propres reflets en tant que Reine Burger King. Ces femmes se sont senties valorisées et c’est beau à voir !

Une vidéo qui a dépassé les 60 millions de vues à travers la Chine, contribuant ainsi à promouvoir l’égalité et la sensibilisation à cette journée mondiale.

Une superbe idée de l’agence Y&R Shanghai. 

 

« Whopper Neutrality » 

Burger King décide d’éduquer le public sur la mort imminente de la neutralité d’Internet. Dans la publicité on peut voir des clients inconnus commander leurs hamburgers et découvrir que pour recevoir leur hamburger plus rapidement, ils devront payer plus. Les nombreux retards et dialogues frustrants finissent par déboucher sur des querelles entre le personnel et les clients. Cette publicité contribue grandement à informer le public de ce qui est compromis par la mort de la neutralité du Net et lui demande d’être indigné comme il se doit.

« Internet devrait être comme le Whopper : la même chose pour tout le monde. »

Une publicité qui a été élaborée avec leur partenaire de longue date, l’agence David SP.

 

« Whopper Shopper » 

Cela fait plusieurs années que le Black Friday est attaqué, les grands magasins sont accusés d’exploitation des plus pauvres de la société, luttant pour les meilleures affaires à l’approche de Noël. En 2018, Burger King décide de se mêler de cela en essayant d’inverser la tendance. La marque a mis au point un site internet comprenant uniquement des bannières publicitaires des marques participant au Black Friday. Lorsque les clients achetaient un article, la marque donnait automatiquement de l’argent à Burger King. Pour autant, plutôt que de se faire des bénéfices, Burger King a converti l’argent en bons pour avoir des Whopper, envoyés au client initial. 

Burger King a travaillé avec l’agence allemande Grabarz & Partner sur cette campagne, et les bons ont été limités à trois par client en raison de leur popularité.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Des prints simples mais terriblement efficaces pour promouvoir la livraison à domicile de McDonald’s

Bien qu'ancien, l'affichage reste un art à part entière dans l'univers de la publicité. En voici la preuve avec cette très bonne campagne signée TBWA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”