Snapchat permet aux annonceurs de tracker les performances de leur publicités

Snapchat va très bientôt ajouter un pixel pour tracker les performances des campagnes publicitaires et permettre le retargeting

L’application Snapchat vient d’annoncer qu’elle allait très vite permettre aux annonceurs d’ajouter un pixel afin de tracker les performances de leurs campagnes publicitaires et d’avoir plus de données concernant les utilisateurs. Grâce à ce minuscule morceau de code, les marques peuvent récolter de plus larges informations concernant le parcours des internautes, permettant ainsi de leur proposer d’autres formats publicitaires théoriquement plus adaptés et plus congruents avec leurs centres d’intérêt.

Auparavant, le CEO de Snapchat Evan Spiegel était retissant à l’idée de tracker les utilisateurs de son application, redoutant qu’ils ne puissent plus naviguer en paix sans recevoir la pub ciblée, issue de leur activité sur Snapchat. Il a néanmoins changé d’avis récemment en annonçant l’ajout de ce fameux pixel qui devrait ravir les marques. Le fait est que le réseau social au logo jaune n’a plus vraiment d’autres solution. En effet, son business model est à la peine et il lui incombe de renforcer ses offres et d’améliorer son modèle publicitaire.

Pour rappel, ce que l’on appelle un pixel c’est une très petite image numérique transparente et quasi invisible sur un écran (mobile ou desktop) utilisée par dans les sites web pour réunir des informations sur l’activité et le comportement digital des utilisateurs.

source

Vous aimerez aussi...

Vivez une expérience en réalité augmentée pour le grand retour de Tropico

À l'occasion de son relancement, la boissons aux fruits iconique des années 80 collabore avec Snapchat pour une expérience unique. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”