Payez vos amis en ligne via Facebook Messenger

Facebook vient d’annoncer le lancement du paiement entre particulier grâce à l’application Messenger

Ca y est nous y sommes. Facebook représente l’internet dans l’internet. Concentration des usages, des habitudes et des fonctionnalités proposées dans notre quotidien, tout est fait pour que nous passion le plus clair de notre activité numérique sur la plateforme made by Mark Zuckerberg. Après l’outil de dons, Facebook frappe fort en annonçant l’arrivée du paiement entre amis via Messenger.

Faire un virement en ligne à un ami tout en restant sur la plateforme Facebook est désormais possible. Déjà disponible aux USA depuis plusieurs mois, cette nouvelle option débarque en France et au Royaume-Uni. D’ici à fin Décembre, le service de paiement entre particulier sera tout à fait fonctionnel.  Ce service  de paiement entre particuliers figure parmi les plus utilisés sur Messenger aux Etats-Unis », déclare David Marcus, responsable de Messenger chez Facebook France.

Pour utiliser cette fonctionnalité, voici la marche à suivre :

  1. Cliquer sur l’icône   en bas à gauche.
  2. Mettre un moyen de paiement
  3. Rentrer le montant souhaité à envoyer
  4. Préciser la justification de ce transfert d’argent et cliquer sur  Pay

Suite à cela, l’utilisateur  reçoit un message de confirmation du virement et n’a rien d’autre à faire s’il a déjà rentré ses informations bancaires. Si ce n’est pas le cas, la personne a 3 à 5 jours pour entrer ses coordonnées et réceptionner la somme.

De plus, cette nouveauté n’arrive pas seule. Messenger se dote par ailleurs de son assistant personnel  » M « .  Il s’agit d’une intelligence artificielle qui va progressivement observer vos habitudes et apprendre de vos activités en analysant vos conversations pour vous suggérer au bon moment un sticker, un GIF ou votre géolocalisation à ajouter à la discussion en un clic.

Notez que cette option peut heureusement être désactivée, ce que nous vous invitons à faire. Je ne souhaite pas m’engager bêtement dans une lutte contre les nouveautés de Facebook mais je voudrais simplement vous faire prendre conscience des risques et de votre liberté d’action. A vous de choisir mais en ce qui me concerne, je ne vais pas autoriser cette intelligence artificielle stalker mes conversations de manière officielle (oui car Facebook le fait déjà officieusement, n’ayez aucun doute la dessus…)

source

Valentin Richardot

Valentin Richardot

Rédacteur en chef, je réalise une veille quotidienne de l'actualité publicitaire, afin de capter les tendances et comprendre les nouvelles pratiques digitales.
Valentin Richardot

Vous aimerez aussi...

Intelligence artificielle : le nouveau buzzword du moment ?

Qui croire ? Que penser ? Il est temps de remettre les choses dans leur contexte. Quid de l'intelligence artificielle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)