NON, à Alep la couleur Pantone de l’année n’est PAS le Greenery

Chaque année, la couleur Pantone de l’année est élue. En 2017, c’est le Greenery qui est mis sur le devant de la scène. Grâce à une campagne émouvante, un duo de créatifs d’Istanbul rappellent qu’à Alep, il n’y a rien de Greenery dans leur paysage quotidien.

Il s’agit d’une véritable bible pour les créatifs, la couleur Pantone de l’année est une référence dont ils ne sauraient se passer. Fin 2016, c’est le Greenery qui est sélectionné pour représenter la nouvelle année.
Selon le site store.pantone, la définition est la suivante : « Greenery, émerge en 2017 pour nous offrir la réassurance à laquelle nous aspirons tous dans un environnement socio-politique tourmenté. Satisfaisant notre désir croissant de régénération et revitalisation, Greenery symbolise cette reconnexion que nous recherchons avec la nature, avec autrui et avec un objectif plus grand. » 

L’équipe de créas, Erdem Omur, à la direction artistique, et Merve Kurtulus, à la conception-rédaction, démontrent qu’à Alep, la réalité n’est pas la même. Ce duo a réalisé une campagne dans le but de mettre en avant la palette de couleurs Pantone présentes au quotidien dans la vie des habitants d’Alep. Mais évidemment, il n’y a rien de vert dans cet environnement.

En effet, dans cette ville, où la guerre ne cesse de sévir, il n’y a ni revitalisation, ni reconnexion avec la nature. Le directeur artistique raconte : « Les gens sont confrontés à tellement de couleurs différentes : le sang rouge, la démolition des bâtiments gris, la mer bleue espoir… ». 

UMRAN

GREY OF GRIEF

BLUE HOPE

I’M HOME

Vous aimerez aussi...

Les 5 commandements de la communication visuelle

Nous vivons dans un monde digital en perpétuel changement, empreint d’une dynamique continuelle ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”