Movistar joue aux dominos avec des smartphones et lutte contre la cyber intimidation

Movistar présente une campagne de sensibilisation à la cyber intimidation en jouant aux dominos avec des smartphones par l’agence Dhélet Y&R

L’intimidation et le harcèlement ne sont pas des phénomènes récents dans les écoles. Bien qu’ils aient peut-être toujours existé, on ne peut nier leur amplification depuis quelques années. Alors même si les premiers responsables sont avant tout les personnes à l’origine de l’intimidation, l’impact de ces actes est largement décuplé par l’utilisation des smartphones. Et lorsque la technologie entre en scène, il est alors difficile de stopper le processus engendré tant les choses se propagent à rapidement. Ce sont des milliers d’enfants et adolescents qui sont victime de cyber harcèlement chaque jour. C’est pour cela que Movistar souhaite prévenir, sensibiliser, et promouvoir un environnement Internet sur. Une campagne créée pour sensibiliser à l’échelle mondiale, et éduquer à la cohabitation au sein d’une société numérique saine.

LIRE AUSSI : Shazam s’engage dans une campagne contre le harcèlement en ligne 

L’effet domino 

La campagne est réalisée par l’agence Dhélet Y&R. Elle présente et illustre de façon ludique le mécanisme de destruction du cyber harcèlement. Un effet domino provoqué par la technologie. Parce qu’un simple clic, envoi, partage, peut propager tout et n’importe quoi à une vitesse folle. Une vidéo de 1 minute 30 assez hypnotique qui encourage à une utilisation plus responsable  et bienveillante de la technologie.

Vous aimerez aussi...

Un sticker Instagram pour prévenir des cancers qui touchent les hommes

Partages E- Liga Contra el Cancer lance une campagne de sensibilisation et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend