Le challenge du passage : la SNCF fait son Run and Bike !

challenge_du_passage_sncf-jupdlc-0

Les courses s’enchainent et ne se ressemblent pas ! C’est maintenant à la SNCF d’organiser la sienne, non seulement pour promouvoir le sport mais aussi pour sensibiliser à certains dangers, connus, mais sur lesquels la communication grand public restait faible.

Le « Challenge du passage » se déroulera ce dimanche 9 octobre en Île-de-France, et plus précisément à Jouy-en-Josas, dans les Yvelines. Plus qu’un évènement sportif, il a été imaginé puis produit par l’agence Sport Market comme un moment pédagogique et familial ! En effet, cette course est composée de deux épreuves : une course à pied (à partir de 16 ans) puis un parcours à vélo accessible à partir de 8 ans et réalisable seul ou en équipe.

Sur 8 kilomètres de course et 4 kilomètres de pédalage dans la vallée de la Bièvre, les participants traverseront un parcours pédagogique dans l’univers ferroviaire, avec différents ateliers sensibilisant aux dangers des passages à niveau et voies ferrées. Par exemple, ils ne pourront partir qu’une minutes après le top départ de la course, temps équivalent à l’attente moyenne devant un passage à niveau !

Le départ et l’arrivée de la course se feront au sein d’un village avec notamment un coach sportif, des foodtrucks, un photocall et de la location de vélos !

challenge_du_passage_sncf-jupdlc-1

Paola Vavasseur

Paola Vavasseur

Amoureuse (de communication, culture & digital) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur

Vous aimerez aussi...

capture-decran-2016-09-09-a-04-54-25

Adidas encourage la créativité des athlètes dans sa nouvelle pub

Pour la marque aux 3 rayures, c'est l'imagination et la créativité qui font la différence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)