La Com’ c’est bouché ?


La Com' c'est bouché ?

« Ah tu es dans la com’ ? Mais c’est bouché ça ! » Qui n’a jamais entendu ça en soirée ou lors d’un échange avec une personne, concernant sa projection professionnelle ? Personnellement, cette phrase m’hérisse quelque peu le poil. Certes, les places sont chères mais le fait est que rien n’est « bouché » en pratique, pour qui s’en donne les moyens.

john-lennon-paintUn peu d’optimisme diantre ! Il est essentiel de se construire une culture large et de solides références, en matière de communication oui, mais également (et surtout) en matière de Sociologie, d’Art, d’Economie, d’Histoire (et oui). Personne ne vous demande d’être un expert en étude comportementale, mais faites en sorte d’avoir un avis sur tout. L’ouverture d’esprit et la curiosité à toute épreuve prévalent, à terme, sur une formation en communication lambda. Les potes, il est de votre devoir d’élargir votre vision du monde, qui plus est, au regard du développement des métiers liés au digital. Le maitre mot pour moi serait l’adaptabilité. Cultivez-vous, questionnez-vous, ne négligez rien, défendez vos idées, bref, rendez-vous indispensable. Ainsi, vous pourrez allier capacité de réflexion, esprit de synthèse et compétences opérationnelles.

De plus, soyez pragmatique. Analysez votre environnement, notamment les tendances liées au web. Il est clair que le numérique est source de création de nouveaux jobs. Growthhacker, traffic manager, UX Designer ou content manager, les exemples ne manquent pas et sont bien réels. Par ailleurs, nombreuses sont les entreprises demandant une « culture web », à ses candidats visant un poste. Cela ne signifie pas savoir créer un Google Drive ou prétendre faire du community management en gérant la page Facebook de son club de foot ☺.Non les potes, il s’agit ici de comprendre l’évolution du web, connaitre quelles sont les pratiques actuelles, appréhender les concepts notoires dont vous entendez parler tels que l’e-réputation, le social media monitoring ou encore le material design. Créatifs, marketeurs, stratèges, il y en a pour tout le monde. Encore une fois, le but n’est pas d’être un développeur qui code plus vite que son ombre. L’objectif est de favoriser son employabilité par le biais d’un champ de compétences élargi et d’un esprit d’analyse affuté.

nyan-cat

Également, ayez confiance en vous et allez au bout de vos projets car si vous n’y croyez pas, personne n’y croira pour vous. Il en va pour le monde de la communication comme pour celui du marketing, du droit ou tout autre secteur professionnel. Comme le dit si bien notre ami Sun Tzu

« celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre »

Comprenez cela comme une manière de vous projeter et de concrétiser vos actions. Recherche de stage, de job, développement de projets, création de start-up, travail en freelance, allez au bout de vos plans. Attention, ce n’est pas un regard naïf que je porte sur cette problématique de l’emploi dans la communication. Il est clair que parfois, travailler dur ne suffit pas et que le piston règne en maitre. Mais encore une fois, soyez pertinent dans la gestion de votre personnal branding. Constituez votre réseau mais surtout, animez-le. Faites-vous voir, faites-vous remarquer. Vous pouvez être le meilleur du monde, si personne ne connait votre existence, la suite parait compliquée.

Enfin, notez que cet article ne vise pas à traiter l’essence même de l’emploi en communication, mais tend, humblement, à encourager vos démarches de recherches, d’analyse et de développement personnel. La com’ c’est bouché ? Non ! Mais la vie d’un communicant est rarement toute tracée. En effet, on n’a guère ce que l’on mérite, mais plutôt ce que l’on se donne la peine d’aller chercher. Ce n’est en aucun cas une phrase consensuelle mais bel est bien une réalité, en tout cas pour moi.

Alors si vous désirez que la que la phrase « J’ai un pote dans la com ‘ » vous désigne, soyez proactif ☺.

la com' c'est bouché

Voici une petite sélection (personnelle et non exhaustive) d’ouvrages pouvant contribuer à un développement global des connaissances :

  • La Parole manipulée – Philippe BRETON
  • Lettres persanes – MONTESQUIEU
  • L’Art de la guerre – Sun TZU
  • Le discours politique : les masques du pouvoir – Patrick CHARAUDEAU
  • 1984– George Orwell
  • La marque – Benoit HEILBRUN
  • Du contrat social – ROUSSEAU
  • Mythologies – Roland BARTHES
  • L’Existentialisme est un humanisme – Jean-Paul SARTRE
  • Propaganda – Edward BERNAYS

 

 

 

Valentin Richardot

Valentin Richardot

Rédacteur en chef, je réalise une veille quotidienne de l'actualité publicitaire, afin de capter les tendances et comprendre les nouvelles pratiques digitales.
Valentin Richardot

Vous aimerez aussi...

bunny rush

SFR laisse ses clients choisir leur bonus avec Bunny Rush

Red by SFR a dévoilé Bunny Rush, une campagne astucieuse pour fidéliser et impliquer ses clients dans sa stratégie commerciale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)