#INTERVIEW : Leila Touiti, Directrice de la communication chez Marcel

Fraichement arrivée chez Marcel en tant que Directrice de la communication, l’expérimentée Leila Touiti a répondu à nos questions 

Chez J’ai un pote dans la com, on aime les belles histoires, les belles personnes et les belles aventures. C’est la raison pour laquelle nous sommes allés échanger avec Leila Touiti, tout juste nommée Directrice de la communication de l’agence Marcel Worldwide (Groupe Publicis). Elle nous en dit plus sur les aventures à venir :

 

1) Nouvelle année nouvelle agence. Comment vois-tu l’année 2018 ? Rude ? Fun ? Les deux ?

Je pense que les réussites émanent d’une bonne combinaison entre le fun et les difficultés. Le fun c’est nécessaire pour s’épanouir. Les difficultés sont nécessaires pour se développer, ressentir de la fierté en voyant l’aboutissement des projets… et pouvoir ensuite profiter du fun sans états d’âme. C’est un cercle vertueux, la difficulté va nourrir le fun et le fun va alléger les difficultés.

Travailler sérieusement sans se prendre au sérieux c’est ce qui me plait. Donc je m’attacherai à faire que cette année porte ses fruits chez Marcel tout en prenant du plaisir dans ce que je fais.

2) Tu as commencé chez l’annonceur (VINCI) et tu arrives dans l’une des agences les plus créatives de Paris, comment fait-on ca ?

Je ne me prédestinais pas à ce métier, mais j’ai eu la chance de rencontrer les bonnes personnes. J’ai appris sur le tas, puis j’ai repris mes études en rejoignant le Celsa pour muscler la pratique avec la théorie. Je n’ai pas fait les choses dans « l’ordre », puisque j’ai quitté l’annonceur pour continuer à évoluer en agence. Je considère qu’il n’y a pas de règles et toutes les expériences sont enrichissantes. Il n’y a pas de graal ou d’aboutissement en fonction de la typologie de structure que l’on rejoint. Il n’y a que des expériences, qui façonnent un parcours.

J’ai appris les bases de mon métier chez VINCI, auprès d’une équipe passionnée par les expertises qu’elle devait représenter et donner à voir. Que ce soit dans le béton, les autoroutes ou la publicité, on retrouve toujours la même passion chez les gens. On retrouve chez eux l’appétence pour les beaux projets qui font sens ou répondent à un besoin. Ils partagent tous la fierté de faire leur métier. Les gens s’investissent énormément et ils aiment montrer ce qu’ils font.

Valoriser des métiers et des créations – qu’elles soient matérielles ou immatérielles – c’est ce qui nous anime d’abord en tant que communicant. Nous avons évidemment plusieurs rôles, et nous devons parfois faire de la rétention, mais nous sommes surtout là pour rendre visible le travail de nos collègues.

De mon point de vue, il s’agit de la même recette, quel que soit le secteur. Que l’on adapte en fonction d’un contexte et des publics. Je pense que c’est ce fil conducteur qui m’a permis de passer plusieurs années chez VINCI, avant de connaître quelques aventures toutes aussi enrichissantes les unes que les autres, pour arriver aujourd’hui dans l’une des agences les plus créatives de Paris et du monde…

 

3) Question piège : Oasis ou Heineken ?

Ne jamais oublier d’où tu viens pour savoir où tu vas… Heineken c’est Rosbeef! et Rosbeef! c’est la famille. On a partagé tellement de choses ensemble, et avec Heineken ! C’est aussi grâce à cette expérience que je suis aujourd’hui dans ma nouvelle famille… et nous allons partager des choses avec Oasis, c’est sûr. En plus, j’ai toujours mis les deux dans mon caddie…

 

4) Direction de la com, RP 2.0, influence, quelle sera ta mission exacte chez Marcel ?

Les réponses sont dans la question :). La communication (interne et externe), les RP et eRP, l’influence font en effet partie de ma feuille de route.

Marcel est une agence de « makers », portée par des personnes ultra passionnées, talentueuses et sympathiques qui savent valoriser et faire grandir leur entreprise. Mon rôle en tant que dircom est de les aider à coordonner leurs actions de communication, à la fois en interne et à l’externe. Ma mission sera de travailler sur tous les supports et tous les points de contact de l’agence, avec une belle équipe dédiée à l’influence qui est déjà en place. 

Marcel, comme beaucoup d’agences, continue de faire évoluer son positionnement pour répondre aux besoins du marché. Cela nécessite de structurer davantage ses prises de parole, notamment en relations publics (notez le terme « publics », qui désigne l’ensemble des parties prenantes, peu importe le support et la manière de les adresser…), avec un gros volet en communication interne. 2018 s’annonce très riche pour Marcel, qui travaille depuis plus d’un an sur sa mutation. Je viens pour vous restituer le travail réalisé depuis plusieurs mois par ses équipes et pérenniser son message sur notre marché.

Merci à Leila d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. On lui souhaite bon courage et pleins de belles campagnes à venir !

Valentin Richardot

Valentin Richardot

Rédacteur en chef, je réalise une veille quotidienne de l'actualité publicitaire, afin de capter les tendances et comprendre les nouvelles pratiques digitales.
Valentin Richardot

Vous aimerez aussi...

AXE et Marcel lancent une battle de rap avec Bigflo et Oli

La marque AXE s'associe avec l'agence Marcel et présente une nouvelle campagne en collaboration avec Bigflo et Oli pour le AXE GOLD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend