#Interview de Pierre Buzulier créateur de Pommecul

Découvrez l’univers de Pommecul et de Pierre à travers un entretien accordé à j’ai un pote dans la com’

Pommecul, la série de visuels ironiques et pleins d’humour vient de sortir en version papier et se trouve dans les librairies parisiennes. Pour l’occasion, nous avons rencontré Pierre Buzulier, l’auteur, afin de lui poser nos  questions et surtout vous proposer un contenu inédit.

L’idée de son travail est de mettre en scène un la vie d’un DA en agence de publicité, le tout sans langue de bois et avec une transparence très drôle mais tellement fidèle. Brainstorming, charrette, rendez-vous client ou encore prise de briefs, tous les moments forts que vit ce jeune publicitaire sont représentés avec un certain talent et une touche d’ironie, ce qui est tout à fait appréciable.

Du café, des crayons et une forte dose de créativité, zoom sur l’illustrateur publicitaire du moment !

-Parles nous de tes dessins, d’ou vient ton inspiration ?

Pour l’illustration, j’ai toujours été inspiré par des illustrateurs qui arrivaient à faire passer des messages avec un trait simple sans forcément beaucoup de textes ou de bulles. Par exemple le papa des affichistes Raymond Savignac, ou des illustrateurs plus récents comme DRAN ou encore Joan Cornellà, qui ont vraiment leur univers. Petit, j’aimais beaucoup quick et flupke d’Hergé. Je suis pas un grand lecteur…

– Pourquoi sortir un ouvrage ? Et quelle est la prochaine étape ? (s’il y en a une)

Quand j’ai sorti le blog, j’étais loin de m’imaginer qu’il allait toucher autant de gens. Ca m’a permis de continuer à produire des épisodes. Puis un jour, j’ai envoyer un mail à Pyramyd… Le sortir en bouquin, c’est aller au bout du concept, d’en faire un objet réel. Et puis, c’est cool de voir son nom dans les bacs ! Il va y avoir une prochaine étape, mais il est un peu tôt pour en parler.  #teasing ! J’attends déjà de voir si DiCaprio aura son oscar.

– Comment arrives-tu à combiner ton job de freelance et ta passion pour le dessin ?

Ce qui me plait dans le free, c’est que je peux plus facilement mélanger la DA et l’illustration, chose qui était plus délicate en agence. De toute façon ça n’a jamais été incompatible au contraire, le crobard c’est la base de l’idée !

– Selon toi, qu’est-ce qu’un bon brief ?

Un bon brief c’est :

– une salle où il fait ni trop chaud ni trop froid

– un client souriant

– une équipe soudée et au taquet

– des contraintes, mais pas trop

– des axes créatifs ni trop larges ni trop restreints

– et un bon gros budget  !

– Un bon client ? 🙂

Tous les clients sont bons ! Mais il faut juste leur faire comprendre que l’on peut les rendre encore plus bons. (#punchline)

 – A quand remonte ta dernière charrette ?

Elle date d’avant Noël il me semble. Mais en freelance, c’est pas la même chose, car en général, tu es tout seul devant ton 27 pouces avec ton verre (le liquide dépend de l’heure). Personnellement, j’aime beaucoup les charrettes en agence, c’est souvent là où tu te marres le plus ! Putain je me sens si seul en fait…

– Caro existe-t-elle réellement ?

OUI bien sur ! D’ailleurs, bisous Caro ! 

– Pour finir cet entretien, quels conseils donnes-tu aux jeunes créatifs qui souhaitent devenir DA ou simplement, qui portent un projet original ?

Je pense déjà que les stages sont super importants ! Ils permettent de s’orienter plus tard, dans tel ou tel univers, agence, collectif, pub, culture… Ensuite, je pense qu’il faut essayer au maximum de découvrir les logiciels par soi-même mais aussi s’intéresser à ce qui se fait. Et le top, c’est d’avoir ses projets à soi, pour décompresser et continuer à se faire plaisir. On a la chance de faire un métier créatif, il ne faut pas en être dégouté mais au contraire en profiter.

Nous remercions Pierre de nous avoir accordé du temps pour répondre à ces question et nous vous invitons à suivre ses différentes créations et dessins sur son blog Pommecul.fr. Vous pouvez également retrouver toutes ses réalisations publicitaires sur http://pierrebuzulier.com.

Valentin Richardot

Valentin Richardot

Rédacteur en chef, je réalise une veille quotidienne de l'actualité publicitaire, afin de capter les tendances et comprendre les nouvelles pratiques digitales.
Valentin Richardot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)