Interview : à la découverte de la start-up Digifood

interview-digifood-jupdlc-4

Nous avons posé quelques questions à Tristan Vuitteney, co-fondateur et responsable communication et marketing de la start-up Digifood, plateforme proposant de livrer des repas directement dans les stades.

J’ai un pote dans la com’ : Quel est votre parcours ?
Tristan Vuitteney : Je suis titulaire d’un Master en Finance de Marché. Après quelques expériences en banque et chez un broker, je me suis rendu compte que je n’étais pas fait pour ça. J’ai alors rencontré Ronald Gautruche qui venait de créer la société et qui m’a proposé de m’associer à lui… J’ai sauté le pas et aujourd’hui je n’ai aucun regret !

JUPDLC : Pouvez-vous nous présenter le concept de Digifood ?
T.V. : 
Digifood est une plateforme web et mobile qui permet aux spectateurs de se restaurer sans contraintes dans les enceintes sportives. Concrètement, le spectateur commande et paye les produits disponibles en buvette depuis son mobile. Il a ensuite le choix : soit il se fait livrer à sa place, soit il va retirer sa commande en point de vente, sans faire la queue.

interview-digifood-jupdlc-2

JUPDLC : Les structures sportives collaborent-elles comme vous l’imaginiez avec les livreurs ?
T.V. : En réalité, les livreurs font partie du staff déjà présent en buvette. Au cours d’une rencontre, les équipes en buvettes sont réellement mobilisées à deux moments : en avant-match et à la mi-temps. Le reste du temps (pendant les phases de jeu) l’activité des buvettes est pour le moins… calme ! Nous proposons donc à nos partenaires d’optimiser la productivité de leur staff en le faisant livrer pendant ces périodes creuses.

JUPDLC : Pourrait-on imaginer que le concept s’adapte à d’autres types d’évènements ? 
T.V. : Le concept Digifood a une légitimité dans tous les lieux clos à forte affluence et où la restauration est contraignante. Nous proposons notre service aux salles de concerts, parcs d’expositions, dans les trains et même dans les cantines d’entreprise.

JUPDLC : Envisagez-vous la livraison dans les stades de produits de restaurants aux alentours ?
T.V. : 
Cela n’est pas d’actualité, pour des raisons de sécurité. Il est impossible d’aller et venir dans un stade pendant un match.

JUPDLC : Quel âge a Digifood et quel est le bilan des premiers mois d’activité ?
T.V. : 
La société a été créée en novembre 2014 et la solution a été commercialisée pour la première fois en août 2015. Le bilan est extrêmement encourageant : nous avons aujourd’hui une quinzaine de clubs partenaires et plus de 150 évènements à notre actif. Nous avons noué des relations étroites avec la plupart des acteurs du sport français et nous nous attaquons à de nouveaux marchés : gares, salles de concert, parc d’exposition, restauration collective…

JUPDLC : Cette année vous avez remporté la BFM Academy. Cela a été un tremplin pour Digifood ? 
T.V. : 
La BFM Academy a été une expérience incroyable. Cela nous a donné une très belle visibilité et beaucoup de crédibilité auprès des prospects et des investisseurs.

JUPDLC : Comment voyez-vous l’évolution du concept dans quelques années ? Serait-il possible de l’exporter à l’étranger ?
T.V. : 
C’est l’objectif ! Le marché du sport européen est énorme et nous avons la chance de posséder une solution ultra évolutive. Nous commençons d’ores-et-déjà à démarcher en Allemagne, en Espagne et en Angleterre. Nous voulons nous imposer très vite comme le leader européen du marché et l’interlocuteur de référence pour tous les clubs.

Vous avez donc compris quelle est l’application à impérativement avoir sur soi lors de votre prochaine visite dans un stade !

interview-digifood-jupdlc-3

Paola Vavasseur

Paola Vavasseur

Amoureuse (de communication, culture & digital) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur

Vous aimerez aussi...

gshock-never-give-up-jupdlc-0

Djibril Cissé et Hans Sama, les nouveaux ambassadeurs de G-shock

G-Shock, la marque de montres à succès du groupe Casio, lance aujourd'hui deux spots sur Youtube pour présenter ses deux nouveaux ambassadeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)