Havas Paris transforme le rapport annuel de la BPCE en livre illustré !

La publication du rapport d’activité annuel des entreprises n’est pas toujours une partie de plaisir, que ce soit pour la récolte des datas, sa création ou bien quand on est amenés à le lire en tant que personne tierce. C’est en partant de ce constat que la BPCE s’est engagée, avec son agence Havas Paris, dans un projet visant à créer un rapport d’activité différenciant et divertissant. 

Comment ? En mettant au point une nouvelle illustrée, jouant donc sur une narration forte et singulière. L’idée directrice étant, tout simplement, de tout dire  – ou presque – sur l’entreprise, de façon divertissante. Le rapport 2016 de la BPCE a donc tout d’une vraie fiction, à commencer par son synopsis : « Eva, une étudiante de 22 ans, découvre dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant la carte de visite d’un inconnu. Qui est donc monsieur Langley, qui surgit dans sa vie et lui fixe des rendez-vous énigmatiques ? » 

Afin de créer cette nouvelle alliant parfaitement narration fictive, données et chiffres corporates, le groupe BPCE a fait appel a Jean-Pierre Montal, auteur français, ainsi qu’aux dessinateurs Karolis Strautniekas et Yann Le Bec. Ainsi, au fil des pages et illustrations rappelant Hopper, le lecteur découvre de manière subtile le lien entre la fiction, la stratégie et les faits marquants de 2016 du second groupe bancaire en France.

Havas Paris et la BPCE innovent également sur le mode de distribution de ce rapport annuel. Considéré comme un ouvrage à part entière, il n’est pas uniquement distribué en interne et aux personnes intéressées directement par l’activité du groupe, mais aussi via un véritable plan média, bien évidemment ciblé. Il est par exemple possible de retrouver « L’intrigant Monsieur Langley » dans les Lounges First et Business d’Air France, avec Les Echos ou encore… sur les réseaux sociaux ! 

Paola Vavasseur

Paola Vavasseur

Amoureuse (de communication, culture & digital) et passionnée (par les choses innovantes, intelligentes & rigolotes) !
Paola Vavasseur

Vous aimerez aussi...

L’agence Rosapark lance le city-guide de son quartier !

Si on connait les agences pour leurs campagnes, clients, récompenses ou éventuellement leurs bureaux, rares sont celles qui s’évertuent à mettre en avant leur… quartier. BETC l’a fait avec son city-guide Louis Vuitton « Paris Patin » en guise de carte de vœux, et c’est maintenant au tour de Rosapark de se plonger dans une aventure du même acabit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)