Greenpeace montre la pollution de l’océan à travers une exposition inédite

Greenpeace lance sa campagne « Ocean of the future » au Royaume-Uni avec l’agence Ogilvy & Mather et présente une triste réalité au public

Pour sa campagne « Ocean of the future » réalisée avec Ogilvy & Mather au Royaume-Uni, Greenpeace dévoile une exposition surprenante dans un aquarium. A travers une vidéo réalisée pour présenter cette action, nous découvrons un joyeux groupe d’enfants, totalement excités à l’idée de visiter un aquarium. Espérant faire la découverte de merveilleuses créatures marines, ces enfants vont vite être plus surpris qu’ils ne pouvaient l’imaginer. En effet, il s’avère que l’exposition « Ocean of the future » n’est pas ce à quoi ils s’attendaient. En entrant dans l’aquarium, ils ne découvrent malheureusement aucun poisson, mais des tonnes de déchets, flottant dans le bassin. Une déception pour ces enfants, qui vont faire face à une triste réalité.

»LIRE AUSSI UNICEF utilise Instagram Shopping pour lancer une campagne choc 

Une pétition pour inciter les supermarchés à réduire leurs emballages plastiques

Au Royaume-Uni, les supermarchés génèrent 800 000 tonnes de plastique chaque année. Et une très grande partie de ces déchets finissent par se retrouver dans les océans. Greenpeace s’engage et veut s’assurer que l’océan du futur ne soit pas fait de plastique, mais de poissons.

A travers une action surprenante et choquante, Greenpeace se mobilise une nouvelle fois pour l’avenir de la planète et nous montre que chaque geste compte.

Vous aimerez aussi...

VIDEO : 20 youtubeurs qui appellent à l’action pour sauver la planète

Le 8 octobre dernier, un collectif de youtubeurs lançait un appel écologique visant à mobiliser les citoyens et leur inculquer des gestes simples pour agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend