FoodChéri dévoile un Burger réalisé à partir d’insectes 🍔 🐜

Après les Mardis Veggies, FoodChéri prend de nouveau la parole avec The Good Company pour éveiller les consciences des Français sur le rôle joué par l’alimentation.

Pour cette nouvelle opération, intitulée « Le Burger du Futur », qui promeut un burger atypique – dont la galette est fabriquée à base de farine d’insectes – FoodChéri et The Good Company imaginent un dispositif déployé en social media, qui s’inscrit dans une opération d’influence – plus large – menée par la marque.

FoodChéri invite les Français à tester son nouveau « Burger du Futur » en édition limitée et uniquement jeudi 19 septembre à 10h00 sur le site de FoodChéri. Un jeu concours est déjà actif sur les réseaux sociaux de FoodChéri (Facebook, Twitter et Instagram) pour faire gagner quelques uns de ces « Burgers du Futur ».

Le visuel de la campagne est le fruit d’une collaboration inédite avec l’artiste origamiste Alessandra Cuccia-Vinrich aka MadameBambou, qui a créé un packaging original et en série limitée pour l’occasion.

« Nous avons joué sur l’aversion que les gens entretiennent à l’égard des insectes, en incitant les plus courageux à tester le « Burger du Futur ». Certaines émissions à succès, comme Koh Lanta, construisent cet effet repoussoir dans l’inconscient collectif. Il est intéressant de voir qu’une marque comme FoodChéri, qui s’engage à accompagner ses clients dans une transition alimentaire, peut également utiliser ce registre pour faire passer ses messages. » indique Julien Quidor-Dit-Pasquier, membre fondateur et directeur commercial chez The Good Company.

 

C’est une idée déjà répandue, nous allons être amenés à  intégrer de plus en plus les insectes dans notre alimentation. Mais pourquoi ? 

D’un point de vue nutritionnel, les insectes sont pleins de richesses : protéines, fer, vitamines, oméga 3 et 6… Le bénéfice écologique est aussi colossal : ils dégagent 99% d’émissions de gaz à effet de serre de moins que le boeuf, nécessitent beaucoup moins d’eau, moins de nourriture et produisent moins de déchets.

Maintenant voilà, faire manger des insectes à des occidentaux ce n’est pas évident car cela s’oppose à deux barrières, une gustative, l’autre culturelle. Alors comment faire ?  L’histoire récente de l’alimentation occidentale, dans son contexte de mondialisation qui s’accélère, nous offre un exemple convaincant de comment intégrer une nouvelle habitude alimentaire à des masses de gens : le burger.

Vous aimerez aussi...

Voyagez comme un canadien, voyagez comme Sandra Oh !

La nouvelle campagne fraîche et ludique d'AIR CANADA incarnée par la star hollywoodienne de Grey’s Anatomy Sandra Oh !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”