La FIDH et We Are Social donnent l’alerte sur la situation désastreuse du Burundi

La Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) présente une campagne pour alerter de la situation catastrophique du Burundi

Le Burundi est présenté comme un pays idyllique par les partisans du régime. Pays paisible d’Afrique de l’Est, peuple accueillant, nature très riche, animaux extraordinaires et flore fascinante, une destination de rêve. Mais toute ces affirmations ne font que camoufler une réalité bien plus brutale, faite de violences politiques et de répression du régime actuel. En avril 2015, le Président du Burundi Pierre Nkurunziza a décidé de se présenter à un troisième mandat, allant à l’encontre de sa constitution. Et ce n’est plus le calme mais la terreur qui règne au Burundi. En effet, entre avril 2015 et mai 2018, la Ligue ATEKA a répertorié non moins de 8 561 arrestations arbitraires, 1 710 meurtres, 558 victimes de tortures et 486 cas de disparitions forcées. En l’espace de 3 ans, 400 000 personnes ont décidé de choisir l’exil face à cette terreur.

Dans le but de faire réagir l’opinion publique face à la situation du Burundi, la FIDH a fait une nouvelle fois appel à l’agence We Are Social pour réaliser une campagne de sensibilisation. L’agence avait déjà accompagné la FIDH en 2016 dans une campagne intitulée #StopThisMovie, également à propos du Burundi.

LIRE AUSSI : Reporters Sans Frontières et BETC se mobilisent contre les Fake News 

Une campagne en deux temps pour rétablir la vérité 

La campagne imaginée par l’agence We Are Social est intitulée #ILeaveBurundi. Une campagne divisée en deux temps, qui s’attache premièrement à présenter les illusions propagées par les partisans sur le Burundi, puis à rétablir la regrettable vérité.

Pour commencer la campagne, une agence de voyage nommée Destination Burundi a fait son apparition sur les réseaux sociaux. Celle-ci a présenté une campagne touristique mettant en avant le Burundi à travers une vidéo intitulée I Love Burundi. Une vidéo dans laquelle on peut voir toute la beauté et diversité du pays, racontée par des burundais. Une très belle incitation au voyage.

Quelque jours après, la vérité a été rétablie, avec la suite de la vidéo, intitulée I Leave Burundi. La vidéo nous révèle que les burundais entendu dans la première sont en réalité des réfugiés, qui n’ont eu d’autres choix que de fuir la violence.

Une campagne poignante qui met un point d’honneur à rétablir la vérité, mais surtout à mobiliser l’opinion publique.

Vous aimerez aussi...

Leboncoin Emploi Cadres : pour ceux qui n’ont pas le temps !

Leboncoin vient de dévoiler sa campagne destinée à promouvoir sa nouvelle solution de recherche d’emploi : leboncoin Emploi Cadres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend