Fact-check : Google active ses labels d’informations vérifiées

Récemment nous vous avions parlé de la solution de fact-check utilisée par Facebook, désormais c’est au tour de Google de réagir face à l’invasion des fausses informations, qui ont plaisir à se rependre sur Internet. Particulièrement en période d’élection présidentielle

Pour lutter contre les fakes news, Google a annoncé sur son blog qu’il déployait sa solution de fact-check dans le monde entier. Cette dernière s’appuie sur des labels présents dans les résultats de Google Search et Actualités, qui identifient la véracité de l’information communiquée. Ces labels sont répartis selon 3 degrés : vrai, faux ou partiellement vrai.

Cette vérification n’est pas réalisée par Google mais repose sur le travail de plus de 115 organisations médiatiques. Pour l’heure, en France quelques partenaires ont été identifiés : Libération, France Info, Le Monde, Lui Président, France 24 et Factamedia. Par ailleurs, Google se déresponsabilise des informations vérifiées, c’est pour cette raison qu’il collabore avec des sites de fact-checking. Quant au référencement, Google informe que le fact-checking, qu’il soit positif ou négatif, n’a aucune incidence sur le référencement.

En conclusion, la lutte contre la désinformation est enclenchée par les géants du web.

Vous aimerez aussi...

Une playlist composée d’encouragements pour ceux qui s’entrainent seuls

S'entrainer seul nécessite une force mentale folle ! La marque ar imagine alors une playlist totalement composée de cris d'encouragement pour aider les athlètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)