Facebook relance la reconnaissance faciale en Europe après 6 ans d’abscence

Facebook profite de la modification de ses conditions générales d’utilisation pour inciter ses utilisateurs européens à utiliser la reconnaissance faciale

Cette fonctionnalité déjà lancée auparavant par Facebook avait été supprimé en Europe après une polémique et de nombreuses plaintes. Mais à l’occasion de la modification de ses conditions générales d’utilisation, Facebook a décidé de remettre cette fonctionnalité. De ce fait, l’entreprise tente d’inciter les utilisateurs à accepter cette fonctionnalité ressuscitée.  Conforme au nouveau règlement européen sur les données personnelles (RGPD), la reconnaissance faciale reste tout de même une fonctionnalité très controversée. Le RGDP adopté par l’Union Européenne entrera en vigueur le 25 mai prochain.

LIRE AUSSI : Facebook modifie ses conditions générales d’utilisation

Inciter les utilisateurs à accepter la reconnaissance faciale

Depuis quelques jours, les utilisateurs de Facebook peuvent voir apparaître, en ouvrant le réseau social, une fenêtre indiquant « Révisions importantes et paramètres à vérifier ». Comme beaucoup, nous serions tentés de cliquer sans réfléchir sur « continuer et accepter », pour accéder rapidement à notre fil d’actualité. Cependant, parmi les différents éléments, figure « Une option pour activer la reconnaissance faciale ». D’après Facebook, cette fonctionnalité servirait à « Comprendre quand est-ce que vous apparaissez sur des photos, des vidéos et dans l’appareil photo ». Mais aussi de protéger l’utilisateur contre l’utilisation de ses photos par des personnes qu’il ne connaît pas, de l’informer s’il apparaît sur une photo sur laquelle il est identifié, ou encore de dire aux malvoyants qui apparaît sur une photo ou une vidéo.

Avec cette fenêtre, rédigée de façon très simple et courte, Facebook compte bien obtenir le consentement de ses utilisateurs. Même si l’on sait que beaucoup vont accepter ces conditions sans les lire.

Vous aimerez aussi...

Le papa de Bob l’Éponge décédé, les dessinateurs lui rendent hommage

Stephen Hillenburg nous a quitté à l'âge de 57 ans, et les internautes lui ont rendu hommage avec de magnifiques illustrations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)

Send this to a friend