Enjeux écologiques et publicité : ce qu’il faut retenir !

Le Conseil de l’Ethique Publicitaire dévoile un nouvel Avis concernants les problématiques liées à l’écologie dans la publicité. 

La perception croissante de l’importance des enjeux environnementaux dans l’avenir de nos sociétés interroge la foi en la possibilité d’une croissance infinie, en même temps que la notion de progrès qui y est associée.

Dans ce contexte de recherche d’un modèle économique et de consommation qui soit plus sobre dans ses impacts sur l’environnement et moins producteur de déchets, la publicité est parfois questionnée, moins dans son rôle eu égard aux enjeux économiques, culturels et démocratiques qui lui sont attachés, que dans ses contenus.

 

Dans un avis [1] qu’il vient d’adopter, le Conseil de l’Ethique Publicitaire (CEP) analyse les nouvelles attentes sociétales en liaison avec la question écologique et l’émergence des principes de consommation responsable et d’économie circulaire, et observe que le thème de la « surconsommation » s’invite dans la réflexion institutionnelle et professionnelle sur l’autorégulation publicitaire.

 

Pour autant, il remarque que la nouvelle idéologie appelée à remplacer le crédo du bonheur par la consommation n’est pas sans poser des questions théoriques, de nature philosophique, sociale et politique. Ainsi, la très forte subjectivité des notions de « surconsommation » et de « consommation excessive » reste un obstacle majeur à l’encadrement de leur représentation.

 

Néanmoins, le Conseil de l’Ethique Publicitaire considère que les entreprises auraient tort d’ignorer cette demande sociale manifeste, et qu’il leur revient, en tant qu’acteurs socio-économiques responsables, d’interroger ceux de leurs messages dont l’acceptabilité évolue négativement.

 

Convaincu de la capacité de la publicité à créer un imaginaire désirant, à valoriser l’innovation et à transformer les attitudes en comportements, il suggère que l’autodiscipline continue d’accompagner la dynamique de transition souhaitée par de nombreux consommateurs, en autorisant la diffusion de messages qui faciliteront le changement des comportements, sous réserve que la publicité reste loyale, véridique, et compréhensible d’un large public.

 

Consultez l’Avis du Conseil de l’Ethique Publicitaire : « Questions écologiques et Publicité »

Vous aimerez aussi...

Cette pub nous prouve que l’amour peut vaincre le regard des autres

Pour la journée internationale de la tolérance, BURNS AND SMILES dévoile une campagne émouvante pour changer le regard des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”