Dormio : un gant intelligent qui booste votre créativité

Des chercheurs du MIT développent un gant intelligent qui contrôle vos rêves en régulant votre sommeil et permet de booster votre créativité

Le sommeil fait basculer notre esprit de l’état de conscience à celui d’inconscience. C’est dans le sommeil qu’apparaissent les rêves, aussi bien réalistes qu’invraisemblables. Et s’ils ne semblent souvent pas avoir de sens, les rêves sont bien l’expression de notre créativité. Et la phase la plus créative est celle du demi-sommeil, de la semi-conscience, appelée phase d’hypnagogie. De ce fait, des chercheurs du MIT développent un gant intelligent, Dormio, qui n’a pas pour but de vous aider à mieux dormir, mais de booster votre créativité.

LIRE AUSSI : Organisez des réunions en réalité virtuelle avec Mozilla Hubs 

Maintenir le dormeur dans la phase d’hypnagogie 

La phase d’hypnagogie a lieu au moment de l’endormissement. C’est lors de cette phase que l’esprit divague, et bascule vers un autre état, engendrant comme des rêves éveillés. Cette phase dans laquelle nos sens sont encore actifs serait très productive. Dormio a donc pour but de nous maintenir dans cette phase. Il peut suivre notre état d’endormissement en contrôlant notre rythme cardiaque ou notre énergie musculaire. Dormio est complété d’une application qui parle au dormeur lorsqu’il présente des signes d’endormissement trop profond. Après quoi l’utilisateur est invité à dicter les idées qui lui sont venues dans cette phase au robot.

Vous aimerez aussi...

Les étudiants de cette école de création réalisent de surprenants cosplays post-apocalyptiques

Qui a dit que les étudiants n'étaient bons qu'à réviser leurs cours et faire la fête ? Ceux de Sup de Création font bien plus ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”