Djibril Cissé et Hans Sama, les nouveaux ambassadeurs de G-shock

G-shock

G-Shock, la marque de montres à succès du groupe Casio, lance aujourd’hui deux spots sur Youtube pour présenter ses deux nouveaux ambassadeurs. Mettant en scène le footballeur Djibril Cissé et le gameur Hans Sama, les deux films de 45 secondes mélangent subtilement vidéo et animation, avec un leitmotiv simple mais efficace : Never Give Up! (« N’abandonne jamais »).

N’importe quel fan de foot se souvient de Djibril Cissé et de son palmarès impressionnant. Passé par quelques uns des plus prestigieux clubs d’Europe (dont Liverpool, Marseille et la Lazio), Cissé a par la suite brillé en Équipe de France, avant de prendre sa retraite sportive l’année dernière. Originaire d’Arles, l’ex-attaquant international a pourtant eu un parcours semé d’embûches. Blessé lors d’une rencontre, il a d’abord été écarté des terrains avant de rebondir et parvenir quelques mois plus tard à remporter la coupe d’Europe. Aujourd’hui il joue sur d’autres terrains, comme la musique, la mode, le cinéma et la télévision. Qui aurait donc pu aussi bien illustrer cette campagne « Never Give Up » ?

Le second film met à l’honneur Hans Sama, joueur de e-sport qui a su s’imposer parmi les meilleurs joueurs de League of Legends à 17 ans à peine… et qui n’entend pas s’arrêter là : « J’ai encore du chemin à parcourir avant de devenir champion du monde. Mais la passion, la concentration et la détermination me guident et me permettent de ne jamais abandonner ». Un bel objectif pour celui qui a été le plus jeune, à 14 ans, à atteindre le palier Challenger et qui fait désormais partie de la team « Misfits », l’une des meilleures équipes d’Europe.

Ces deux films mélangent habilement vidéo et dessins façon BD afin de nous raconter les parcours de ces deux personnalités, mais aussi, plus subtilement, celui du créateur de G-Shock, Kikuo Ibe.  En effet, l’ingénieur en R&D chez Casio a travaillé pendant plus de 2 ans sur près de 200 modèles pour réussir à créer le prototype de sa montre « triple 10 », résistant à une chute de 10 mètres, à une pression de 10 bars et ayant une pile fonctionnant pendant 10 ans. La solution, une structure flottante hyper-résistante, a été trouvée en 1983 et « Never Give Up » est devenu dès lors une véritable philosophie pour la marque. Joli storytelling !

Il en résulte donc, en cette fin d’année 2016, un manifeste prônant la persévérance et montrant que tout est possible, tant qu’on n’abandonne jamais… et qu’on est résistant ! Quoi de mieux pour communiquer sur une marque de montres qui se veulent indestructibles ?

G-shock

G-shock

Vous aimerez aussi...

45

Instagram au cœur de l’élection présidentielle américaine

E- On le sait, les réseaux sociaux ont joué un rôle …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)