Comment les marques de sodas nous font réfléchir

Le groupe The Coca-Cola Company est passé maitre dans l’Art de créer des campagne publicitaires engageantes et engagées. Décryptage : 

Coca Cola, la société mère de Sprite, avait déjà fait un gros coup de com’ en Amérique du Sud l’année passée lors du Pride month (mois de la fierté – LGBTQ+) en jouant sur l’expression brésilienne populaire homophobe « Essa coca é fanta » => Littéralement traduit cela donne : Ce Coca est un fanta .

La campagne fut lancée lors de la journée internationale des fiertés au Brésil. Ce jour-là des cannettes arborant le bien connu rouge vif Coca furent vendues avec l’expression inscrite dessus « Ce Coca est un fanta, et alors ? », et vous l’aurez deviné, à l’intérieur ce n’était pas du Coca mais bien du Fanta ! La campagne fut un tel mouvement sur les réseaux sociaux que très vite des produits dérivés (non officiels) sortirent sur la toile à l’effigie de cette nouvelle cannette porteuse d’un message d’ouverture d’esprit et de tolérance.

D’après Coca, cela ne leur a absolument rien couté en investissement média, et leur a rapporté 1 068 984 856 impressions*, la campagne s’est fait connaitre d’elle-même sur les réseaux sociaux.

Cette année Sprite, via son agence SANTO à Buenos Aires, a lancé une campagne signée #iloveyouhater avec pour principe de répondre aux trolls du net par des messages d’amour. Ils ont décliné la campagne et les vidéos de plusieurs façons différentes et dans plusieurs pays. Pour moi, la vidéo qui a le plus grand impact reste celle de l’Argentine !

Un jeune homme qui passe son temps à harceler et tweeter des insultes et mots dénigrants (plus de 500 personnes harcelées avec plus de 1000 tweets en une année) est invité par Sprite à participer à une expérience sociale sans vraiment divulguer de quoi il s’agit. Il se retrouve face à une foule de personnes vêtus de t-shirt blanc reprenant ses tweets haineux, qui sont en fait les personnes qu’il a harcelées. Une à une elles s’approchent, le regardent dans les yeux et lui disent tout haut ses tweets écrit à leur égard caché derrière son ordinateur. Ils se regroupent peu à peu autour de lui, la tension est palpable …

 

Deux objectifs se cachent derrière cette campagne. Un premier pour rappeler que Sprite partage des valeurs mondiales de tolérance et bienveillance. Il n’est pas sain de répandre autant d’haine. Les victimes le disent d’ailleurs dans cette vidéo, ils ont plus ressenti de la peine et de la compassion que du mépris, ce qui a mené à cette scène de « câlin géant » qui nous donne des frissons. Le 2e est bien sur commercial: Sprite nous rappelle qu’avec les beaux  jours arrivants, ils sont là pour nous rafraichir. Leur signature Stay Cool peut littéralement être traduite par un jeu de mot entre « Soyez Cool » (en buvant du Sprite) et Restez hydraté/ frais.

Belle leçon de vie, signée Sprite (et son agence)!

*Etude Sprinklr/SimilarWeb 2017

Vous aimerez aussi...

Une opération de newsjacking créative pour sensibiliser à la préservation de la vie marine

L’association Planète Mer s’empare du bug Facebook du 3 juillet pour sensibiliser l’opinion publique à la préservation de la vie marine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”