Que cache le compte Instagram de Louise Delage ?

louise delage

Coquette, active, un brin mystérieuse, Louise Delage est (presque) une parisienne comme les autres. Elle poste sur son compte Instagram de brèves captures de sa vie en vacances, en afterwork ou en soirée sushis à la maison. Seule ombre au tableau, Louise est systématiquement accompagnée d’un petit verre d’alcool, qui ne la quitte jamais, de la piscine au repas de famille.

Au début, on n’y prête pas attention, mais en remontant son (court) fil, démarré le 5 août 2016, on remarque alors que la jeune femme de 25 ans est… un peu une alcoolique chronique. Au total, sur 120 publications, seulement 13 sont dépourvues d’alcool. Il n’en fallait pas plus pour attirer la curiosité des médias (qui ont déjà pas mal parlé de cette mystérieuse Louise), des 6500 abonnés du compte (qui commencent à se poser quelques questions)… et donc la notre !

louise delage

En se penchant davantage sur le compte, quelques détails clochent… Tout d’abord, Louise n’a pas d’amis. Ou si elle en a, ils n’apparaissent pas sur ses photos, ne sont jamais taggués, et ne réagissent pas à ses photos.

Deuxième détail troublant : la mise en scène de l’alcool. Si sur certaines photos, les poses de Louise sont louches (à la limite du packshot), d’autres donnent l’impression qu’un actionnaire de la brasserie du coin est venu poser une bouteille là, sans déranger personne. Parfois, les canettes et les bouteilles que Louise tient dans la main ne sont en effet même pas ouvertes, et… les logos n’apparaissent jamais !

louise delage

Maintenant, place aux spéculations… Selon certains, Louise serait une campagne de storytelling créée  par l’agence BETC Paris pour le compte du ministère de la santé ou d’une association, afin de faire de la prévention contre l’alcoolisme. En vous abonnant au compte, vous aurez d’ailleurs en première suggestion d’abonnement le compte de BETC… Coïncidence ? Ce serait en effet une belle stratégie pour dénoncer la mise en scène de notre quotidien sur les réseaux sociaux et l’alcoolisme chronique des jeunes, pour qui boire un verre (très) régulièrement n’est vraiment pas un souci…

louise delage

Autre zone d’ombre : en recherchant cette désormais fameuse jeune femme sur Google… difficile de glaner des informations autres que celles issues des articles parlant de ce mystère… Louise serait donc une actrice (vous la reconnaissez ?) et non la parisienne branchée qu’elle prétend être.

Et l’intrigue ne s’arrête pas là, puisqu’un deuxième profil de Louise est apparu… Et oui, en recherchant louise.dellage (avec deux L), vous tomberez sur un compte miroir, où des bouteilles d’alcool ont été photoshoppées à la place de notre fêtarde… D’ailleurs, pour certains, pas besoin de rechercher ce compte : il s’abonne aux followers du compte initial. Aujourd’hui il reste encore à déterminer si ce compte fait partie de la stratégie de « Louise Delage », ou s’il a été créé par une personne souhaitant tirer profit de ce buzz mystérieux…

Quoiqu’il en soit, on a hâte de suivre l’évolution de ce compte. Tout porte à croire que Louise sera mise en scène dans des situations de plus en plus trash avant de révéler le pot aux roses… Les choses ont d’ailleurs commencé à partir en sucette dans son dernier post

louise delage

 

Vous aimerez aussi...

big-noel-orange-jupdlc-0

Le Big Noël d’Orange est lancé !

On est mi-novembre, et les hostilités de Noël sont petit à petit en train d’être lancées. Orange et son agence Publicis Conseil viennent ainsi de révéler leur campagne pour cette fin d’année 2016 : le "Big Noël" !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)