Budweiser Clydesdale : la publicité, c’est son dada !

Chaque année, la plus belle des publicités est mise à l’honneur lors de la finale du fameux Super Bowl.
En 2013, c’est Budweiser Clydesdale qui a séduit l’assemblée : J’ai un pote dans la Com’ a donc décidé de retracer l’histoire publicitaire de cette marque américaine de bière. Un article tout en vidéos, juste pour le plaisir des yeux…

 

Au-delà de son enjeu commercial, une publicité peut se transformer en un véritable court-métrage dédié à la créativité. Loin des campagnes traditionnelles vantant les mérites d’une lessive ou d’un yaourt, ces petits chefs-d’œuvre marquent les esprits.
La dernière publicité de Busweiser Clydesdale fait partie de ces perles que l’on apprécie : toute en émotion et en sensibilité. Visionnée presque 3 millions de fois sur Youtube, elle a également été saluée lors de la finale du Super Bowl 2013.

 

Si la marque est méconnue en Europe, elle est pourtant produite par le 1er fournisseur mondial de bière, Anheuser-Busch Companies, Inc., et est très répandue outre-Atlantique. Vous connaissez d’ailleurs sûrement une de ses publicités, diffusée en 2000 et parodiée à maintes reprises… Wassuuuuuuuup !

 

Un cheval de trait comme fil conducteur

Si cette publicité du début du XXIe siècle fut très populaire, elle demeure une parenthèse dans le positionnement de la marque, qui conserve le cheval de trait Clydesdale comme un fil conducteur dans ses autres réclames.
Utilisés dès la fin de la prohibition, en 1933, pour tirer les attelages du brasseur Budweiser, les chevaux en sont restés l’emblème. À tel point que la marque possède encore aujourd’hui plusieurs équipages pour ses publicités et promotions, et même son propre élevage de chevaux de Clydesdale. Burdwiser y applique par ailleurs ses propres critères morphologiques, bien plus stricts que dans un élevage traditionnel. Résultat : si cette race possède à l’origine plusieurs couleurs de robes, nombreux sont ceux qui pensent que la couleur véhiculée par les publicités de Budweiser Clydesdale est la seule qui soit existante.

 

L’animal, facteur d’attachement à la marque

Si les attelages Budweiser sont devenus une institution aux États-Unis, la présence de l’animal n’est pas étrangère à cette popularité. Dans une étude de 2005, Thomson & Al démontrent ainsi que la force de l’attachement émotionnel à une enseigne varie, « les plus forts d’entre eux sont associés à de plus puissants sentiments de connexion, d’affection, d’amour et de passion ». Facteur d’attachement par l’affection portée à l’animal, le cheval de Clydesdale a fait le succès de la bière qu’il représente. Symbole de puissance, il attire par sa singularité.

Ces chevaux, pure race, sont au centre de tous les regards et chaque venue de l’équipage dans une ville est alors un événement.
La marque se sert ainsi avec cet attrait pour l’animal et le met en scène dans ses publicités, en jouant sur corde de la sensibilité. Aucune ne passe donc inaperçue.
Tout comme celle diffusée lors du Super Bowl 2013, certaines nous tirent une larme…

 

…Alors que d’autres, encore, nous redonnent le sourire

 

Budweiser Clydesdale est la preuve que l’on peut avoir un attachement à une enseigne pour son positionnement marketing et publicitaire, sans pour autant avoir un attachement fort pour le produit commercialisé. C’est ce qui fait la notoriété.

 

Pour votre plus grand plaisir, voici pour finir une compilation de campagnes Budweiser Clydesdale… Vous laisseront-elles indifférents ?

 

 

Virginie

Virginie a été journaliste d’entreprise, rédactrice et chargée de communication grands comptes et plus petites structures. Elle est aujourd'hui spécialisée dans la rédaction de contenu et fondatrice de k-renine-redaction.fr.

Vous aimerez aussi...

jaiunpotedanslacom-havas

Havas Paris gagne le budget de l’Armée de l’Air pour 3 ans

A la suite d'une compétition d'agences initiée en décembre 2015, l'agence Havas Paris remporte le budget de communication de l'Armée de l'Air pour une durée de 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)