Big Youth accompagne la Fondation WWF France dans la refonte de sa plateforme digitale

Le WWF France a confié, après compétition, à Big Youth, l’agence digitale de Makheia, la refonte de sa plateforme digitale.

L’objectif est double : refléter la nouvelle stratégie de la fondation pour arrêter la dégradation de l’environnement et interpeller les citoyens pour susciter leur engagement.

Le nouveau wwf.fr est ainsi né, moderne et accessible, repensé dans sa forme et son contenu, il met en lumière la raison d’être de la fondation et met en avant ses actions de terrain.

Intuitif, fonctionnel, responsive (adapté à tout support mobile ou tablette), le site offre une navigation organisée autour de six entrées, offrant ainsi une expérience riche pour interpeller les utilisateurs et les faire participer aux combats écologiques menés par la fondation.

A travers un design épuré, riche en contenus visuels photos et videos, WWF France offre une immersion totale dans l’essence même de son organisation.

Réalisé sur le modèle du site de WWF Suisse, conçu par l’agence Getunik, le nouveau site porte l’ambition du WWF : arrêter la dégradation de l’environnement dans le monde et construire un avenir où les êtres humains pourront vivre en harmonie avec la nature.

Pour visiter le site (et faire un don), c’est par ici : https://www.wwf.fr/

Valentin Richardot

Valentin Richardot

Rédacteur en chef, je réalise une veille quotidienne de l'actualité publicitaire, afin de capter les tendances et comprendre les nouvelles pratiques digitales.
Valentin Richardot

Vous aimerez aussi...

ING Direct vole au secours de la relation client dans sa nouvelle publicité

Dans sa dernière campagne de marque, ING Direct n'a pas fait les choses à moitié et propose une publicité digne des blockbusters hollywoodiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)