Ce qui se passe à Guantánamo, reste à Guantánamo ?

« L’une des premières décisions officielles prises par le président Barack Obama, lorsqu’il est entré en fonction, fut d’ordonner le 22 janvier 2009 la fermeture de Guantánamo dans l’année. » 



– Erika Guevara Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

 

Amnesty International revient aujourd’hui en campagne pour clamer haut et fort que cela fait 5 ans que le Président des Etats-Unis a signé un décret prévoyant la fermeture de Guantánamo, le camp de détention à Cuba, et qu’il n’en est toujours rien.

Ce que dénonce Amnesty International ce sont les tortures et les nombreuses violations des droits humains qu’ont pu subir les détenus. Amnesty International souhaite lever 12 ans de secrets afin d’en finir et voir Guantánamo bel et bien fermé.

Pour cela, le mouvement mondial et indépendant œuvrant pour le respect, la défense et la promotion des droits humains, nous révèle une campagne forte et pleine de sens.

Il est impossible de ne pas s’attarder sur cette publicité car elle joue sur une expression connue de tous, mais qui, ici, dérange. En effet « Ce qui se passe à Guantánamo reste à Guantánamo » est une tournure de phrase, dans l’univers collectif, pour le moins festive.
Mais l’ambiance sombre et froide du décor nous traduit comme un malaise et nous fait prendre conscience qu’en réalité la vérité doit être dévoilée.

Amnesty International joue sur ce paradoxe et nous révèle une campagne pour le moins impactante !

amnesty-international-guantanamo-print

 

A titre informatif, quelques chiffres clés :

  • 779 personnes ont été incarcérées à Guantanamo depuis 2002.
  • 155 hommes sont toujours retenus dans ce centre de détention.
  • 9 détenus sont morts à Guantanamo sous la responsabilité des Etats-Unis.
  • Quelques 600 détenus ont été transférés de Guantanamo vers d’autres pays depuis 2002, dont 9 en décembre 2013.
  • Plus de 100 détenus ont participé au mouvement de grève de la faim en 2013. Une grande majorité a été alimentée de force, une technique s’apparentant à de la torture.

 

Elodie Brencklé

Diplômée d'un bachelor Sup de Pub en création. Aime beaucoup trop la publicité et passe un peu trop de temps sur les réseaux sociaux.

Vous aimerez aussi...

pitch 2

Une ambiance Pop avec Pitch à la plage & LES GROS MOTS

Pitch souhaite de bonnes vacances aux familles dans les gares, avant sa tournée annuelle des plages !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)