À quels twittos Trump est-il abonné ?

trump-twitter-jaiunpotedanslacom

Sa famille, ses firmes, ses potes milliardaires et des médias réactionnaires : le monde selon Trump, vu depuis son compte twitter.

Dis-moi qui tu follow et je te dirai qui tu es.

Malgré ses 15,2 millions de followers (au 16 novembre 2016), le compte Twitter de Donald Trump ne compte que 41 abonnements. C’est 15 fois moins que Barack Obama (613) ou Hillary Clinton (759) et mérite qu’on s’y attarde.

chart-2

Le diagramme ci-dessus montre que le principal centre d’intérêt du Président-élu est… lui-même. Sa famille, son business, les gens qui lui ressemblent, pensent comme lui ou bossent pour lui.

Photo de famille

Cette image, de par sa perfection, est relativement angoissante. Les femmes y sont toutes belles. Les hommes y sont tous grands et forts. Il n’y a pas de place pour la faiblesse, le handicap, l’imperfection. Par ailleurs, il est délicat de distinguer les filles des belles-filles et les fils du gendre. Ici, tout le monde se ressemble. N’oublions pas que le premier fils de Donald J. Trump se nomme… Donald J. Trump Junior. Il pourrait d’ailleurs obtenir un poste ministériel d’ici Janvier. On a enfin récemment appris que sa belle fille, Laura Ingraham (tout à droite), est pressentie pour le poste d’attaché de presse de la Maison-Blanche. On est jamais mieux servi que par les siens.

trump-family

« Maître et possesseur de la nature »

Sur son compte Twitter, le tycoon new-yorkais garde un oeil sur son Empire immobilier : Trump Organisation, Trump Golf, Trump National DoralTrump CharlotteTrump Vegas HotelTrump Hotel ChicagoTrump Washington DCTrump Los Angeles et Trump Waikiki.

Soudain, on saisi le rapport de cet homme à l’environnement : un « actif financier » qu’il s’agit de valoriser en le mettant au service de l’homme grâce au béton, via la construction d’un Golf, d’une Riviera ou d’un ensemble de Bungalows. « La terre est une matière première, à nous de savoir l’exploiter ». Ceci explique son incapacité à comprendre le principe de « préservation naturelle » qui est au fondement de l’écologie.

Médias ultra-conservateurs

Peu de médias soutiennent le milliardaire. D’ailleurs, tous ceux qui le font sont ici, comme le DRUDGE REPORT, Blog de Matt Drudge, qui résume sa vision du journalisme en une phrase : « toute vérité commence par une rumeur« . Il rejoint ici le fameux Bill O’Reilly, présentateur du Fox News. Celui-ci affirmait, après avoir coupé Obama 78 fois lors d’une interview : « c’est comme ça que font les vrais journalistes, les enfants. Donnez votre opinion, et s’il vous reste quelques secondes, la personne que vous interrogez peut dire quelques mots à son tour ». Voyez avec quelle objectivité il commente l’élection de Donald Trump (en V.O).

Il rejoint un autre présentateur de Fox News, Eric Bolling, spécialisé dans les questions économiques… et connu pour ses saillies délirantes. Ainsi a-t-il affirmé, en 2005 : « j’aurais préféré que l’ouragan Katrina ne détruise que le bâtiment des Nations Unies, rien d’autre, juste qu’il les noie tous et je ne les aurai pas secouru ». Sans oublier Sean Hannity, charismatique présentateur sur la chaîne Fox News – une fois de plus. Voici une de ses citations favorites* :

5c24b70f0608c02b05c1b30b37a0b17e

Enfin, Trump semble accroc aux émissions FOX & FriendsFox Nation et celles de Greta Van Susteren (sur Fox, évidemment).

Toutefois, histoire de changer de chaîne de temps en temps, il suit les présentateurs de l’émission Morning JoeJoe Scarborough et Mika Brzezinski, sur NBC. Une émission dans laquelle Mickäel Moore avait prédit l’élection de Trump un an plus tôt.

Malgré son attachement à la chaîne Fox, le Président élu a recruté son conseiller en communication parmi les journalistes de CNN. Corey R. Lewandowski, dont la stratégie connue sous le nom de « Let Trump Be Trump » semble avoir porté ses fruits.

Un staff politique atypique

Nous en venons donc aux quelques membres de son staff politique dont The Donald accepte de lire les Tweets. Outre son Vice-Président, Mike Pence, on croise Ann Coulter, celle qui a inspiré la « politique du mur anti-mexicains » qui fit le succès de Donald Trump. On tombe aussi sur l’improbable duo de black mamas pro-Donald : les Diamond & Silk, caution à la fois afro-américaine et féminine du candidat. Voici leur dernière vidéo, dans laquelle elles appellent les manifestants anti-Trump à rentrer chez eux :

Ses abonnement Twitter dévoilent d’autres conseillers, inconnus du grand public, et pourtant influents : Katrina PiersonMichael Cohen et Michael Cohen.

Mes potes milliardaires

Dans la short list des « Trump’s pals », on trouve Piers Morgan, l’anglais qui a produit The Apprentice, son reality show, ainsi que le catcheur Vince McMahon qu’il a mis au tapis en 2013.

Dans la salle de cinéma de la Maison Blanche, le nouveau Président se repassera certainement les films du réalisateur Mark Burnett et de sa femme, Roma Downey, connus pour leur adaptation de La Bible. Le couple s’est en effet spécialisé dans les « christian movies« , des films de propagande religieuse.

Voici donc à quoi ressemble le Monde selon le prochain leader du monde libre…

*Les trois groupes les plus persécutés des US sont les chrétiens, les riches et les hommes blancs. Je vous défie de me prouver le contraire.

Vous aimerez aussi...

Nos programmes de formations digitales

J'ai un pote dans la com propose des formations digitales autour du brand content, du marketing d'influence, du social media, ou encore de la culture web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”

Merci pour le partage !

N'hésites pas à nous suivre sur nos réseaux, sait-on jamais, c'est toujours bon d'avoir un pote dans la com' ;)