6 conseils pour mieux gérer les fake news

Si les fake news n’ont rien de nouveau dans leur essence propre, la manière de les diffuser évolue de jours en jours en impactant les marques…

Dans leur livre blanc, consacré à l’étude du phénomène des Fake News en ligne, Visibrain et Heiderich définissent 6 conseils que les marques devront prendre en considération pour 2020 :

 

1) Ajoutez les Fake News à votre cartographie des risques

Pour 2020, intégrez le « risque Fake News » à votre spectre de risques potentiels. Personne n’est à l’abris, mais rassurez-vous les Fake News ne sont pas une fatalité. Il est possible de les détecter à temps, avant qu’elles ne buzzent, afin de réagir vite !

 

 

2) Anticipez pour mieux maitriser 

Identifier une Fake News avant qu’elle ne buzze, tel est le challenge sur les réseaux sociaux. Une veille parfaitement paramétrée de vos sujets sur les réseaux sociaux combiné à un système d’alertes en temps réel, dès qu’une anomalie est détectée, vous assurera un maximum de réactivité en cas de Fake News.

 

 

3) Mesurez l’impact d’une fake news

Pris dans le tourbillon des réseaux sociaux, il devient très vite complexe de comprendre quels sont les tenants et aboutissants d’une crise. Qui en parle ? L’information s’est-elle déplacée d’une communauté à une autre ou est-elle cantonnée à une seule ? Tous ces éléments sont indispensables pour juger le degré de gravité d’une Fake News et ainsi adapter ses réponses.

 

 

4) Détecter les communautés à risque

Les Fake News ont tendance à devenir virale assez rapidement. Le but, pour maîtriser une Fake News, est d’empêcher qu’elle ne contamine d’autres communautés. Pour stopper cette circulation de la fausse information, la veille est votre meilleur allié.

 

 

5) Démentir ou laisser courir ? 

Tout dépend du degré de gravité de la Fake News. Si cette dernière tend à être virale et qu’elle impact différentes communautés, il est souvent conseillé de démentir. Certes, le démenti ne suffira pas à faire taire la rumeur, mais ne pas démentir c’est aussi accepter qu’une trace numérique pollue à long terme votre réputation.

 

 

6) Ne pas s’acharner pour ne pas relancer 

Les preuves seules ne suffisent plus à faire taire une Fake News.Ce conseil est à intégrer d’urgence pour ne pas tomber dans une psychose de la Fake News. Il est ainsi essentiel de se préparer à affronter la paresse cognitive et l’enfermement idéologique.

 

 

TÉLÉCHARGER L’ÉTUDE COMPLÈTE !

Vous aimerez aussi...

5 erreurs à éviter dans sa communication de crise

Dans l’univers des relations publiques et des médias, la communication de crise demeure un art à part entière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nos partenaires dans la com’ :


“bandeau-partenaires”